xénophobie

« Une journée, une semaine, un mois, ce n’est certes pas suffisant mais c’est un départ pour que cela se prolonge bien au-delà. »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 17/03/2010 ;

écrivait Josette Naiman sur ce blog il y a un an, à propos de la journée de lutte contre le racisme. Un an déjà ! Qu’avons-nous fait depuis un an pour lutter contre ce fléau ? Beaucoup sans doute et si peu à la fois car le travail est lent et difficile. Mais le 21 mars, journée mondiale de lutte contre le racisme, c’est le moment de semer à nouveau car c’est le printemps ! A nous les beaux jours…

L’UNESCO organise à cette occasion une série d'évènements dont le thème est cette année « L’école et l’immigration » :

Lutte contre le racisme, la discrimination et la xénophobie

 

Nos amis wallons préfèrent un festival de cinéma : « A films ouverts, le festival qui explore la diversité ». A défaut de pouvoir y aller peut-être peut-on s’en inspirer et revoir quelques-uns des excellents films du programme

Le CIDEM met à disposition des outils sur son site dédié

La ligue de l’enseignement organise une campagne d’envoi de cartes postales


SOS racisme met à disposition des ressources pour les profs et pour les élèves

Le programme Coexist


Les actions de l’ACSE en matière de prévention et de lutte contre les discriminations


Paris lance la semaine du « Vivre ensemble » du 15 au 28 mars. Elle a pour objectif de combattre le racisme et toutes les formes de discrimination et mettra bien entendu en évidence les actions menées contre ce fléau par les écoles, les associations et la ville.

Le 19 mars, de 14 à 18h, à l’espace des Blancs Manteaux, se tiendra le Forum du « Vivre ensemble ». Abd Al Malik en est le parrain. Informations, expositions, projections, animations, rencontres, témoignages sont au programme.

Tout le programme du forum

L’agenda de la semaine

A films ouverts : L'interculturalité clefs contre le racisme ?

Des actions et des ressources pour lutter contre les préjugés, les stéréotypes et la violence qu’ils génèrent

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 18/02/2010 ;

Racisme, sexisme, homophobie, xénophobie autant de maux qui prennent leur origine dans des préjugés, des images de l’autre « toutes faites », des « généralisations hâtives », que nous construisons dans notre petite enfance ou dont nous nous imprégnons très tôt dans notre environnement : famille, amis, milieu social et professionel, mais qui circulent aussi dans les livres scolaires, les films, les émissions de télévisions, les journaux … Nous n’en sommes pas conscients mais ils dictent nos réactions spontanées, celles que l’on a « avant de réfléchir ». Apprendre à débusquer ces préjugés et stéréotypes est une action éducative citoyenne.

De nombreuses associations proposent des ressources et des interventions pour aider à ce travail dans les écoles.

Syndiquer le contenu