val d'oise

Education et vivre-ensemble - Journée d’étude le mercredi 3 juin 2015 dans le Val d’Oise (95)

Soumis par: Aide et Action
Publié le 13/05/2015 ;

Journée d'étude Aide et Action

« Construire une communauté éducative pour construire le vivre-ensemble », c’est la question de la journée d’étude organisée le mercredi 3 juin 2015 par Aide et Action, la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise (95) et plusieurs partenaires du département.

Cette journée permettra la rencontre, l’échange et la réflexion autour de la thématique « Education et vivre-ensemble », avec l’ensemble des acteurs éducatifs du territoire. Le vivre ensemble sera questionné à la lumière d’actions menées par les enfants et les jeunes, les parents, les enseignants, les associations, les collectivités

« Comment construire le vivre ensemble sur nos territoires ? », « Quel est notre rôle ? », « Que peut-on faire pour agir ? »… Autant de questions qui seront débattues à la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise.
Cette journée d’étude s’ouvrira sur le point de vue de différents acteurs sur la question du vivre-ensemble et le rôle de chacun. L’après-midi, des ateliers permettront d’approfondir le thème avec des retours d’expériences d’acteurs du Val d’Oise.

Journée d'étude -(R)accrochage scolaire : quels enjeux ?

Soumis par: Aide et Action
Publié le 6/05/2013 ;

Journée d'étude - (R)accrochage scolaire : quels enjeux ?

Quelles représentations sociales et éducatives peuvent entraver l’accrochage scolaire ?
Journée d’étude dans le Val d’Oise le 5 juin 2013

Vous êtes enseignant, travailleur social, ou parent et vous vous interrogez sur ce qui peut favoriser ou au contraire ce qui entrave la réussite scolaire et éducative des enfants et des jeunes ? Aide et Action et la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise organisent une journée d’échange et de réflexion autour de cette thématique.

 

Plusieurs questions seront abordées :

● Comment les professionnels ont-ils dû ou devraient-ils changer de façon de faire, pour favoriser un meilleur « accrochage » de l’ensemble des enfants et des jeunes à l’institution scolaire ?
● Dans quelle mesure nos lectures de ce que sont les difficultés et de ce qui est une solution portent-elles aussi des représentations univoques, voire restrictives ?
● Y aurait-il des représentations que, nous, acteurs sociaux et de l’éducation, devons interroger, voire déconstruire pour avancer et donner des réponses plus pertinentes aux jeunes ?

Afin d’approfondir cette réflexion, nous vous proposons de participer durant cette journée à une table ronde le matin et à l’un des trois ateliers l’après-midi.

Le « Magazine 100% junior » reçoit l’aide de 20 000 entrepreneurs français. C’est pas une bonne nouvelle ça ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 23/03/2011 ;

20 000 entrepreneurs français, regroupés derrière l’association Smile Charities, unis dans le cadre d’un réseau social réservé aux entrepreneurs (www.weeql.com), ont décidé de donner à leurs actions un visage solidaire.

En 2011, ils ont souhaité que l’ensemble de leurs dons revienne au Magazine 100% Junior, initié par l’association Aide et Action dans une école du Val d’Oise.

Citoyen de demain qui a relaté cette expérience sur son site s’en réjouit au plus haut point.

Alors je fais grève...

Soumis par: Nadia Garcin
Publié le 10/02/2011 ;

Cette année j'ai une classe de CM2, je suis en ZEP zone violence comme on dit...

25 élèves dans la classe, c'est suffisant pour pouvoir être à l'écoute de tous les élèves, mais… et l'année prochaine  (27 ? 28 ?) ?

J'ai, plusieurs niveaux, des enfants qui savent à peine lire à haute voix correctement, cherchent encore un verbe, posent difficilement une addition. 1/4 de ma classe est en très grande difficulté, 1/4 attend aussi de ma part beaucoup d'aide.... les autres ? ils attendent de moi que je fasse aussi mon métier...

Mais pour 1/4 de ma classe, je ne suis pas spécialisée pour les aider comme ils le méritent...

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 4/5 – Intervention de Valérie Moreau, principale de collège à Cergy

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 1/12/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.

 

Compte-rendu de l’intervention de Valérie Moreau.

Conférence de la Défenseure des enfants

Selon Valérie Moreau, il y a un réel « choc de culture » entre les élèves issus de milieux défavorisés et les enseignants, généralement issus de milieux favorisés.

Syndiquer le contenu