union européenne

27 janvier : Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 25/01/2016 ;

Journée de la mémoire des génocidesDepuis 2007, le 27 janvier a été proclamé par l'Union européenne Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité. En réalité cette journée existe depuis 2003 mais s'intitulait « Journée de mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité ». Ainsi, on prend donc maintenant en compte la dimension universelle de ces crimes commis contre l'humanité.
Dans la même lignée, les Nations unies ont proclamé le 27 janvier Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste.

La création de cette journée a pour objectif d'inciter tous les établissements scolaires des États membres à engager une réflexion avec leurs élèves sur les génocides et ainsi rappeler l'importance de la tolérance. Les enseignants sont invités à accompagner les élèves dans une réflexion sur les génocides perpétrés au cours du 20ème siècle, tels que l'extermination des Juifs et des Tziganes par les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale, le génocide arménien en 1915-1916, le génocide cambodgien de 1975 à 1979 ou le génocide tutsi au Rwanda en 1994.

Une école pour vivre l’Europe !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 2/10/2009 ;

Depuis la rentrée 2008 Strasbourg accueille une « École européenne ».

Une phrase de Jean Monnet scellée dans la première pierre de chacune de ces écoles donne l’esprit qui a présidé à leur fondation et qui les anime :


“Élevés au contact les uns des autres, libérés dès leur plus jeune âge des préjugés qui divisent, initiés aux beautés et aux valeurs des diverses cultures, ils prendront conscience, en grandissant, de leur solidarité. Tout en gardant l’amour et la fierté de leur patrie, ils deviendront, par l’esprit, des Européens, bien préparés à achever et à consolider l’oeuvre entreprise par leurs pères pour l’avènement d’une Europe unie et prospère”.

Peut-on enseigner l’Europe ?

Soumis par: soumis par Josette Naiman
Publié le 4/06/2009 ;

Peut-on enseigner l’Europe ? Nicole Allieu-Mary, coordinatrice à l’INRP d’une recherche portant sur l’enseignement de « L’Europe », a posé cette question à l'occasion de la Journée Europe et Éducation du 6 mai 2009, organisée par la Direction des Actions Éducatives de France5 et le Centre Europe direct de la Documentation française. Elle met l’accent au delà des belles initiatives d’enseignants mises en avant pendant cette journée sur la problématique d’un sujet bien difficile. Enseigner l’Europe aujourd’hui c’est : « enseigner un objet incertain. C’est s’interroger sur ses « limites » en tant que continent; c’est réfléchir à ce qui peut fonder une « identité européenne » c’est aborder avec les élèves « les finalités du projet partagé par les nations qui la constituent » permettre de « développer le sentiment d’appartenance à son pays, à l’Union européenne ».

Pour tout dire enseigner l’Europe c’est aborder avec les élèves un débat qui traverse toutes les sociétés européennes et interpelle l’enseignant sur la conception qu’il a de son rôle.

Syndiquer le contenu