travail en équipe

Gouvernements d’enfants et conseils d’élèves : l’enfant au cœur des démarches pédagogiques

Soumis par: Aide et Action et Inter-Mondes
Publié le 4/08/2011 ;

Groupe de travail pour la capitalisation autour de démarches pédagogiques incluant l'enfant - MBour

Gouvernements d’enfants, conseils d’élèves, etc. Autant de dispositifs mis en place pour améliorer la place de l’enfant dans l’école et tout autant de questions qui se posent autour de ces pratiques.

 

Dans quelles mesures ces dispositifs permettent-ils l’amélioration de la place de l’enfant dans l’école ? Au-delà de l’école, ces dispositifs permettent-ils également d’améliorer la place de l’enfant dans la société ?
 

Ne veut-on pas trop vite que l’enfant devienne « responsable », « autonome » et « acteur-citoyen » alors qu’il est encore largement en construction et que certaines de ces capacités ne peuvent, selon certains spécialistes, apparaître avant l’adolescence ?

La précarité porte atteinte aux droits de l’enfant

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/12/2010 ;

Aujourd’hui, 2 millions d’enfants vivent en France sous le seuil de pauvreté.

La précarité affecte la vie de l’enfant dans de nombreux domaines et porte atteinte à ses droits. Les enfants touchés par la précarité cumulent les inégalités face au logement, à la prise en charge de leur santé, à leur parcours scolaire et au maintien des liens avec leur famille.

Malgré les nombreuses lois protectrices des personnes les plus vulnérables qui ont été votées ces dernières années (notamment la loi de 1998 contre l’exclusion, la loi de 2005 pour la cohésion sociale ou encore la loi de 2007 sur le droit au logement opposable) et les budgets conséquents consacrés à la protection sociale et aux politiques familiales, la protection des enfants des familles vulnérables est loin d’être garantie.

Syndiquer le contenu