responsabilité

Coupe nationale des élèves citoyens 2014

Soumis par: Citoyen Junior
Publié le 29/10/2013 ;

Coupe nationale des élèves citoyensTous les deux ans, l’association Initiadroit organise la Coupe nationale des élèves citoyens. Cette année, elle a choisi pour thème « Tous responsables ? ». Il s’agit de faire réfléchir les élèves sur les domaines dans lesquels la responsabilité d’un citoyen peut être engagée, d’où les sous-thèmes proposés : responsabilité au collège, dans le sport, au travail, en démocratie, etc. 

Une classe ou un groupe d’au moins quinze élèves de même niveau scolaire (de la sixième à la terminale), peut participer. Les candidats auront alors à plancher sur le thème général ainsi que sur le sous-thème réservé à leur niveau. Ils devront rendre leurs travaux avant le 8 janvier 2014.

La participation des enfants à la vie de l’école : un guide pédagogique

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 2/02/2012 ;

Guide pédagogique sur la participation des enfants à la vie de l'école

 

Le portfolio, le « quoi de neuf », la régulation, la réunion coopérative, le gouvernement scolaire et le conseil d’enfants… autant de dispositifs favorisant la construction du citoyen de demain dans son rapport avec la vie de l’école.

 

Ces différents dispositifs permettent à l’enfant de construire progressivement son sens de la responsabilité, son autonomie, son esprit critique, sa capacité à négocier, discuter, sans violence.

 

Fort de ce constat, Aide et Action France publie, en partenariat avec le F3E et l’Association Sénégalaise d’Education Moderne, un guide pour faciliter la mise en place de dispositifs de gouvernance scolaire et de coopération dans les apprentissages.

La citoyenneté, le respect de l’autre et de soi-même c’est aussi sur Internet !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 7/02/2011 ;

Safer Internet Day

Célébré le 8 février prochain dans plus de 60 pays, le Safer Internet Day a pour but de promouvoir une utilisation plus sûre et plus responsable de l'Internet fixe et mobile chez les jeunes.

Pour cette édition 2011, le Safer Internet Day se penche plus spécifiquement sur « les vies virtuelles » et sur les relations qu'elles entretiennent avec notre existence bien réelle.



« Internet, c'est ta vie, pas qu'un jeu ! »

Vous souhaitez participer ?

ATD Quart Monde s’élève contre le projet de loi sur l’absentéisme scolaire : un projet de loi qui évite de poser les vraies questions !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 11/06/2010 ;

Une nouvelle fois le Parlement est saisi d’une proposition de loi, du député Eric Ciotti, visant à la suspension des allocations familiales pour tenter de résoudre la question de l’absentéisme scolaire. Comme les deux grandes associations de parents d’élèves (FCPE et PEEP), et les organisations professionnelles d’enseignants ATD Quart Monde, association de lutte contre la pauvreté s’élève contre.

L’association y voit un détournement des véritables causes de l’absentéisme :

« Tous ceux qui se préoccupent sérieusement de l’absentéisme scolaire - ou encore du « décrochage » - savent qu’une telle mesure ne résout rien et ne s’attaque nullement aux causes de cet absentéisme. »

ATD Quart Monde dénonce la menace de l’Etat sur ces familles qui vivent déjà dans une extrême précarité. La question de l’absentéisme est bien plus grave, et pose des questions plus profondes : « pourquoi l’école n’intéresse-t-elle pas certains jeunes ? Pourquoi un tel décalage entre le monde vécu par certains enfants et jeunes et le monde enseigné à l’école ? »

Rétablir un dialogue et une confiance entre parents et communauté éducative pour reconstruire la légitimité de la responsabilité de chacun : responsabilité des jeunes, des parents et de l’école est sans doute une manière plus efficace de lutter contre l’absentéisme scolaire !

Changeons nos comportements ! Passons au durable, ça marche ! Semaine de développement durable 2/2

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 30/03/2010 ;

Le ministère du Développement durable invite les entreprises, les associations, les services publics, les collectivités et les établissements scolaires à promouvoir, du 1er au 7 avril, les principes du développement durable. On entend par développement durable, « Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. » Il répond à deux objectifs : un partage équitable des ressources et des richesses entre tous les Hommes et une exploitation des ressources naturelles raisonnée qui garantit leur pérennité.

En 1992, le Sommet de la Terre de Rio réserve un rôle prépondérant aux autorités locales pour aborder avec efficacité les défis du 21e siècle : changements climatiques, perte de la biodiversité, atteintes à l’environnement et à la santé, déficit de représentativité des femmes, écarts de revenus entre les pays et au sein des territoires… La déclaration de Rio incite les élus des collectivités territoriales, les régions, les départements et les municipalités, à élaborer des « Agenda 21 locaux », en y impliquant fortement les habitants, l’ensemble des acteurs locaux et les entreprises dans une démarche participative.

En 2010, le mot d’ordre de la semaine de sensibilisation est « Passez au durable, ça marche » … et c’est facile ! Il s’agit d’inciter chacun à penser le développement durable dans toutes les situations de sa vie quotidienne : la consommation d’eau sous la douche, le robinet du jardin qui fuit, le papier gaspillé, les lampes qui restent allumées alors que personne n’est dans la pièce, le tri sélectif et mille autres petites choses. Autant de petits gestes pour prendre de bonnes habitudes et modifier nos comportements !

Le site du ministère avec toutes les manifestations région par région

Pour les petits : La péniche antipode

Pour tout savoir sur l’agenda 21, ce qui se fait en France, en Europe et dans le monde

L’éducation, une condition du développement durable. Semaine de développement durable 1/2

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/03/2010 ;


Education et développement durable sont étroitement liés. L’éducation au développement durable est une condition nécessaire à la mise en place d’une exploitation responsable des ressources naturelles. Celle-ci permettra de garantir à tous les hommes un accès équitable aux ressources et donc à l’éducation, facteur essentiel pour un développement humain durable.

« C'est quand le puits est sec que l'eau devient richesse ». Gaspillée par les uns, tandis qu’elle manque cruellement aux autres, l’eau peut être un bon point de départ pour aborder cette problématique en classe.

 


(c) Aide et Action, « Education à l’environnement »

 

 


L’éducation à une gestion responsable de l’eau est essentielle pour tous. Les enfants des pays développés qui ont un large accès à l’eau, doivent apprendre à la respecter en tant que ressource naturelle.

Aller chercher de l’eau est dans certaines régions du globe une activité qui occupe une grande partie de la journée des enfants. Et si pendant ces heures-là ils allaient à l’école ? Leur permettre un accès plus facile à l’eau est une priorité : la santé et l’éducation des enfants en dépend. Quand un enfant est malade ou lorsqu’il doit faire deux à trois kilomètres pour aller chercher de l’eau, aller à l’école devient secondaire.

Pour aborder ce sujet en classe, l’UNICEF met à disposition des enseignants du cycle 3 un dossier « Eau rare, eau précieuse » contenant des fiches pédagogiques (pour les enseignants et les élèves) ainsi que des documents et des extraits vidéo.

Télécharger le dossier pédagogique complet sur le site de l’UNICEF

Syndiquer le contenu