réforme

Réveillez-vous citoyens !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 19/04/2011 ;

A l’occasion de son dernier et ultime rapport, en même temps qu’il dresse le bilan de son action, l’ex Médiateur de la République et tout nouveau Président du Conseil économique social et environnemental appelle à un « réveil citoyen ».

De sa place il a pu constater, à travers les dizaines de milliers de réclamations traitées par ses services, combien la citoyenneté se délitait et combien l’intérêt personnel prenait le pas sur toute autre considération. Il en veut pour preuve la nouvelle attitude des français à l’égard de l’impôt «Dans l’esprit de beaucoup, l’impôt n’est en effet qu’un prélèvement obligatoire. Il n’est plus compris comme étant un pilier de notre pacte républicain. Le fait d’apporter sa contribution au développement d’une politique de solidarité, pour vivre paisiblement dans un ensemble qui s’appelle une nation. Cette mécanique qui amène celui qui paie l’impôt à se sentir exploité et celui qui reçoit une aide à se sentir humilié fait du mal à la citoyenneté. »

Réformer les rythmes scolaires pour le mieux être des enfants ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 24/02/2011 ;

Le ministre de l’Education nationale a organisé une Conférence nationale sur les rythmes scolaires. Il souhaite recueillir des propositions et réformer pour le mieux être des enfants. En janvier, le Comité de pilotage a remis au ministre une synthèse des auditions effectuées et contributions recueillies. Nous en avons repris ici les principaux points sous forme de tableau ce qui fait mieux ressortir selon nous, comment les « constats partagés » et les « principes admis » se heurtent aux intérêts des adultes qui priment sur ceux des enfants.

Polémiques après polémiques deux conceptions s’opposent…

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 8/12/2010 ;

Réforme du cycle élémentaire, lutte contre le décrochage et contre la violence scolaire, ERS, internats d’excellence, évaluation de l’école, des maîtres et des élèves, réforme des programmes de terminale ES, introduction de la philo en seconde …tout ce qui fait polémique aujourd’hui à propos de l’école renvoie à une opposition fondamentale entre deux systèmes philosophiques, deux conceptions de l’homme et de son petit, deux conceptions de l’éducation, deux idéaux sociaux…

L’école et les débats qui l’entourent sont le symptôme de cette question centrale : quelle école, pour former quel citoyen, qui interviendra  dans quelle cité ? Selon les réponses que l’on apporte à ces questions les solutions sont différentes et n’ont rien à voir avec le pragmatisme mais tout avec le politique.

En matière de gestion de la cité il n’y a jamais une seule solution possible mais toujours un choix entre plusieurs solutions. Il semble qu’aujourd’hui tous les choix effectués, malgré le discours qui veut les justifier, renforcent la reproduction des inégalités liées à l’origine sociale et favorisent la formation de « bons petits travailleurs infatigables »… et soumis.

Syndiquer le contenu