préjugé

« Les jeunes des quartiers ont une énergie formidable… »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/03/2011 ;

Tout l’enjeu est de la « guider vers un projet d’avenir positif dans une démarche constructive à l’égard de la société. »

C’est l’un des premiers constats de l’étude qualitative menée par Mme Fabienne Keller, sénatrice, au nom de la Délégation sénatoriale à la prospective. Deux questions sont à l’origine de ce travail : quelles seront les évolutions possibles des facteurs déterminants de l’avenir des jeunes actuellement au collège dans les quartiers dits « sensibles » ? Quel futur à l’horizon 2025 pour ces jeunes adolescents ?

Après avoir rappelé les données socio-économico-historiques de ces quartiers : plus forte proportion de jeunes qu’ailleurs, concentration de fragilité économique et sociale, méconnaissance et préjugés négatifs très forts à leur égard, l’auteure reconnaît que les collèges « y assurent néanmoins très bien leur mission » bien que la qualité de ce travail soit « peu reconnu » et que les dispositifs ne soient « pas à la hauteur des enjeux ».

Que faire pour éviter le scénario catastrophe « les collégiens du ghetto », ou celui du « statu quo » ?

Nouveau rapport européen : la France encore montrée du doigt !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 22/06/2010 ;

La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a publié son quatrième rapport sur la France. Selon son président, la situation reste préoccupante dans certains domaines tels que la perception de la police par les minorités, les préjugés contre les musulmans et le ton du débat sur l’immigration.

Par ailleurs, malgré les progrès constatés tant en matière de droit pénal que de formation des magistrats, trop peu de victimes signalent les infractions racistes à la police.

La discrimination fondée sur des motifs tels que la « race », la couleur, la langue, la religion, la nationalité ou l’origine nationale ou ethnique reste trop importante pour l’accès à l’emploi, à l’éducation, au logement et aux biens et services.

L’ECRI fait un certain nombre de recommandations, les trois suivantes feront l’objet d’un réexamen dans deux ans :

• soutenir et consulter régulièrement la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) et prendre en compte ses avis et recommandations ;
• lutter contre les formes d’expression raciste diffusées sur Internet, notamment à travers une campagne informant le grand public de la possibilité de signaler des contenus incitant à la haine raciale ;
• assurer, en concertation avec les Gens du voyage, la scolarisation durable des enfants des Gens du voyage itinérants ou semi-itinérants adaptée à leur mode de vie.

Des actions et des ressources pour lutter contre les préjugés, les stéréotypes et la violence qu’ils génèrent

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 18/02/2010 ;

Racisme, sexisme, homophobie, xénophobie autant de maux qui prennent leur origine dans des préjugés, des images de l’autre « toutes faites », des « généralisations hâtives », que nous construisons dans notre petite enfance ou dont nous nous imprégnons très tôt dans notre environnement : famille, amis, milieu social et professionel, mais qui circulent aussi dans les livres scolaires, les films, les émissions de télévisions, les journaux … Nous n’en sommes pas conscients mais ils dictent nos réactions spontanées, celles que l’on a « avant de réfléchir ». Apprendre à débusquer ces préjugés et stéréotypes est une action éducative citoyenne.

De nombreuses associations proposent des ressources et des interventions pour aider à ce travail dans les écoles.

Marre des idées reçues ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 12/11/2009 ;

Pour sa 12e édition, la Semaine de la solidarité internationale balaye les idées reçues et chasse les préjugés sur le développement.  Face à la crise et ses effets, loin de baisser les bras, résistant au repli sur soi, des milliers de Français vont profiter de cet évènement national pour exprimer ensemble leur solidarité et agir pour un monde plus juste. Pendant 9 jours, du 14 au 22 novembre 2009, de nombreux acteurs, individuels et collectifs, associations, collectivités ou entreprises, vont démontrer à travers plus de 6 000 animations que la solidarité internationale est un acte réfléchi et un acte nécessaire !

Tous les thèmes et toutes les actions adultes et juniors près de chez vous sur le site : http://www.lasemaine.org/osons/marre-des-idees-recues

Une école pour vivre l’Europe !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 2/10/2009 ;

Depuis la rentrée 2008 Strasbourg accueille une « École européenne ».

Une phrase de Jean Monnet scellée dans la première pierre de chacune de ces écoles donne l’esprit qui a présidé à leur fondation et qui les anime :


“Élevés au contact les uns des autres, libérés dès leur plus jeune âge des préjugés qui divisent, initiés aux beautés et aux valeurs des diverses cultures, ils prendront conscience, en grandissant, de leur solidarité. Tout en gardant l’amour et la fierté de leur patrie, ils deviendront, par l’esprit, des Européens, bien préparés à achever et à consolider l’oeuvre entreprise par leurs pères pour l’avènement d’une Europe unie et prospère”.

La Journée contre le racisme

Soumis par: Josette Naiman
Publié le 20/03/2009 ;

Le 21 mars est la journée nationale contre le racisme. L’Education nationale a institué une semaine d’éducation contre le racisme, la région Alsace et l’académie de Strasbourg proposent quant à elles que le mois de mars soit le moi de l’autre.

Sans nier la portée réelle de nombre d’actions ponctuelles qui permettent de mettre l’accent sur le sujet on ne dira jamais assez que lutter contre ce fléau est un combat qui doit être permanent.

L’école est faite pour apprendre les langages partagés et c’est dans la qualité de l’enseignement de tous les jours que se met en place l’idéal d’une société ou chacun à sa place et est reconnu pour ce qu’il est. Il appartient aux éducateurs, et ceci dès le plus jeune âge, d’aider les enfants à évacuer la peur de l’autre. Il appartient aussi aux éducateurs de relever chaque dérapage verbal, d’expliquer chaque fois qu’il est nécessaire le sens réel et la portée des termes ou d’actions qui peuvent apparaître comme ordinaires et qui sont de vrais révélateurs de préjugés bien souvent inconscients.

Une journée, une semaine un mois ce n’est certes pas suffisant mais c’est un départ pour que cela se prolonge bien au-delà.

La journée de la francophonie

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 20/03/2009 ;

Aujourd’hui c’est la journée de la francophonie et demain ce sera celle de la lutte contre le racisme. Pourquoi ne pas lier ces deux évènements en allant se promener sur le site http://www.conte-moi.net.

Participer à la sauvegarde et à la transmission de la culture orale est une façon de faire reconnaître « l’autre » pour ce qu’il est et ce qu’il apporte. C’est ce pourquoi à mon sens « Rue 89 » a repéré et mis en avant le site dans les évènements culture de son site pendant le Salon du livre.

L’expérience de Villiers-le-Bel relaté sur le blog du site conte-moi et remarqué par « Rue89 » pointe bien les valeurs citoyennes du site.

Si écouter des contes pouvait donner aux enfants l’appétit de découvrir et de faire découvrir autour d’eux d’autres cultures que la leur, alors le pari est gagné et nous avons apporté une pierre de plus au combat contre les préjugés.

Syndiquer le contenu