précarité

La précarité porte atteinte aux droits de l’enfant

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/12/2010 ;

Aujourd’hui, 2 millions d’enfants vivent en France sous le seuil de pauvreté.

La précarité affecte la vie de l’enfant dans de nombreux domaines et porte atteinte à ses droits. Les enfants touchés par la précarité cumulent les inégalités face au logement, à la prise en charge de leur santé, à leur parcours scolaire et au maintien des liens avec leur famille.

Malgré les nombreuses lois protectrices des personnes les plus vulnérables qui ont été votées ces dernières années (notamment la loi de 1998 contre l’exclusion, la loi de 2005 pour la cohésion sociale ou encore la loi de 2007 sur le droit au logement opposable) et les budgets conséquents consacrés à la protection sociale et aux politiques familiales, la protection des enfants des familles vulnérables est loin d’être garantie.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 5/5 – Intervention de Jean-Marie Petitclerc, directeur de l’association de prévention, Le Valdocco

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 6/12/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.


Compte-rendu de l’intervention de Jean-Marie Petitclerc.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 4/5 – Intervention de Valérie Moreau, principale de collège à Cergy

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 1/12/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.

 

Compte-rendu de l’intervention de Valérie Moreau.

Conférence de la Défenseure des enfants

Selon Valérie Moreau, il y a un réel « choc de culture » entre les élèves issus de milieux défavorisés et les enseignants, généralement issus de milieux favorisés.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 3/5 – Intervention de Philippe Lemaitre, principal de collège à Canteleu

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 24/11/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.

 

Compte-rendu de l’intervention de Philippe Lemaitre.

 
Principal de collège à Canteleu (Seine-Maritime), Philippe Lemaitre constate lui aussi une persistance du phénomène de reproduction sociale.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 2/5 – Intervention de Maryse Esterle, sociologue et enseignante chercheure

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 19/11/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.


Compte-rendu de l’intervention de Maryse Esterle.

Conférence de la Défenseure des enfants : Précarité et protection des droits de l'enfant

Pour Maryse Esterle, il n’y pas de doute : l’origine sociale détermine le parcours scolaire

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 1/5 – Ouverture de la table ronde par Dominique Versini et Allan Tran Sam

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 15/11/2010 ;

Conférence d'actualité de la Défenseure des enfants : Précarité et protection des droits de l'enfant La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant. Cette conférence donnera lieu à une série de recommandations qui sera remise aux pouvoirs publics le 20 novembre prochain, Journée internationale des droits de l’enfant.

« La pauvreté a des conséquences au long cours sur la construction des enfants et peut avoir un impact négatif sur leurs capacités à se construire un capital culturel et social indispensable pour évoluer dans la société. » Discours de Dominique Versini.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.

Conférence d’actualité « Précarité et protection des droits de l’enfant »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/09/2010 ;

Défenseur des enfantsLa Défenseure des enfants, Dominique Versini, organise les jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre 2010 une conférence d’actualité autour du thème de la précarité et de la protection des droits de l’enfant. Durant deux journées, le débat sera ouvert et animé par Aline Pailler (journaliste à France Culture).

Pour ou contre l’enfance ? Des Etats générAux aux Etats générEux !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 27/05/2010 ;

Organisés par le secrétariat d’Etat chargé de la famille, les Etats généraux de l’enfance ont eu lieu de mars à avril 2010. Ils se sont divisés en cinq ateliers : traitement de l’information préoccupante relative aux enfants en danger, le travail social, la prévention et soutien à la parentalité, les situations de précarité et les jeux dangereux, les jeux violents.

La jeunesse a été envisagée par ces Etats généraux comme un problème pour la société tandis que les familles ont été placées comme responsables des difficultés de leurs enfants. Cette logique négative et répressive n’apporte pas de réponse satisfaisante aux conditions des enfants en France.

Le Comité des droits de l’enfant de l’ONU s’était déjà montré sévère avec la France et avec sa politique de l’enfance (juin 2009) qualifiée de « non-politique » par les Etats généreux. Le recours excessif aux mesures répressives à défaut d’autres solutions a notamment été pointé par le Comité.

En réaction à cela, l’idée des Etats généreux pour l’enfant a été lancée ! 80 organisations (collectifs, associations et syndicats) se sont réunies pour faire entendre leurs voix et pour soumettre leurs expertises au service des droits de l’enfant. Un bilan complet de la situation des enfants dans tous les domaines de leur vie a été dressé, puis analysé en rapport avec les politiques publiques et les dispositifs mis en place. Professionnels, familles, enfants ont ainsi pu énoncer, secteur par secteur, des propositions dans le Cahier de doléances en faveur de la cause des enfants dans le respect et dans l’intérêt des enfants et de leurs familles.

Ces Etats généreux ont donné lieu à un grand goûter hier, au jardin des Tuileries. A cette occasion le Cahier de doléances en faveur de la cause des enfants a été rendu publique. Ce cahier a été adressé par lettre ouverte au président de la République avec demande d’audience et présenté aux groupes parlementaires et aux associations d’élus locaux.

Syndiquer le contenu