philippe meirieu

La loi contre l’absentéisme scolaire votée en première lecture

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 6/07/2010 ;

Sous le couvert des notions de responsabilité, respect de la règle et d’autorité, la loi pour lutter contre l’absentéisme scolaire a été adoptée mardi dernier, le 29 juin 2010, en première lecture.

Cette loi prévoit la suspension des allocations familiales en cas d’absence de plus de quatre demi-journées non justifiées par mois. Elle sera appliquée à la rentrée scolaire 2010-2011.

La possibilité de suspension des allocations familiales était déjà prévue par la loi du 31 mars 2006 relative à l’égalité des chances. Elle était sous la responsabilité des présidents de conseils généraux qui n’appliquaient, selon Éric Ciotti que peu cette loi.

Aujourd’hui cette responsabilité est confiée aux directeurs d’établissement et aux inspecteurs d’académie, autrement dit à des fonctionnaires tenus d’appliquer la loi.

Cette loi prévoit un mode de réaction gradué allant de l’avertissement des familles à la suspension des allocations familiales, jusqu’à leur suppression.

En mars ça bouge !

Soumis par: Josette Naiman
Publié le 26/03/2009 ;

A l’heure où le discours officiel de l’Education nationale est essentiellement tourné vers le retour aux fondamentaux, les actions sur le terrain mettant en valeur une école avec d’autres modes de relations entre les personnes, les connaissances et la culture se multiplient.

J’en veux pour preuve le calendrier bien chargé de ce mois de mars.

- La Semaine de la coopération à l’école (23 au 28 mars) qui vise à sensibiliser les jeunes, le monde éducatif, le grand public aux valeurs et aux principes de la coopération c'est-à-dire : du partage, "du travailler ensemble" de la dépendance et de la solidarité.

- La 20e semaine de la presse à l’école ( 23 au 28 mars) veut sensibiliser les jeunes à une pratique citoyenne des médias. Et si l’éducation à l’image faisait partie des fondamentaux ? Le pédagogue Philippe Meirieu considère l’éducation à l’image comme un des apprentissages de la citoyenneté. Dans une interview qu'il donne au Nouvel observateur il explique pourquoi «il ne faut pas abandonner les élèves face au rouleau compresseur médiatique» et d’ajouter :"l’image est devenu un langage tellement déterminant qu’il est aussi important de la décrypter que d’apprendre à lire." 

- Les 27 et 28 mars les rencontres des enseignants innovants se tiennent à Roubaix. Un forum qui montre une école qui réfléchit et qui bouge.

- Le 21 mars "Les Assises de la pédagogie ou comment changer l’école ?" ont réunies à Paris enseignants, chercheurs en éducation et syndicalistes.

Il semble bien que le mois de mars soit le mois de l’éducation citoyenne. Un mois qui marque en tout cas, la volonté de bon nombre d’éducateurs de conduire les enfants vers leur devenir de citoyen(ne).

Syndiquer le contenu