médiateur de la république

Réveillez-vous citoyens !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 19/04/2011 ;

A l’occasion de son dernier et ultime rapport, en même temps qu’il dresse le bilan de son action, l’ex Médiateur de la République et tout nouveau Président du Conseil économique social et environnemental appelle à un « réveil citoyen ».

De sa place il a pu constater, à travers les dizaines de milliers de réclamations traitées par ses services, combien la citoyenneté se délitait et combien l’intérêt personnel prenait le pas sur toute autre considération. Il en veut pour preuve la nouvelle attitude des français à l’égard de l’impôt «Dans l’esprit de beaucoup, l’impôt n’est en effet qu’un prélèvement obligatoire. Il n’est plus compris comme étant un pilier de notre pacte républicain. Le fait d’apporter sa contribution au développement d’une politique de solidarité, pour vivre paisiblement dans un ensemble qui s’appelle une nation. Cette mécanique qui amène celui qui paie l’impôt à se sentir exploité et celui qui reçoit une aide à se sentir humilié fait du mal à la citoyenneté. »

Lourde charge que celle de Défenseur des droits !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 18/01/2011 ;

Créé dans le cadre de la réforme constitutionnelle de 2008 le Défenseur des droits doit permettre aux Français de régler leurs différents avec l’administration sans recourir à la justice. Ce Super-médiateur devait initialement reprendre les attributions du Médiateur de la République, du Défenseur des enfants et de la Commission nationale de déontologie de la sécurité mais ses attributions n’en finissent pas de s’élargir.

La Halde avait réussi à tirer son épingle du jeu puis s’est finalement vue absorbée par le Défenseur des droits.

Les droits de l’enfant à l’ordre du jour du Parlement des enfants

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 7/06/2010 ;

Forum  des enseignants innovants et de l'innovation éducative

Le 5 juin 2010 s’est déroulée la 16e édition du "Parlement des enfants". Organisée chaque année par l’Assemblée nationale en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale depuis 1994, cette manifestation offre aux élèves de CM2 une leçon d’éducation civique "grandeur nature". 

Il s’agit de découvrir la fonction de législateur, de la rédaction d’un projet de loi à sa discussion, et de l’exercer le temps d’un Parlement des enfants. Cette année les thèmes retenus étaient les « droits de l’enfant » et « la sécurité et la santé, risques et prévention ».


Pendant que les enfants réfléchissaient à l’Assemblée nationale sur une proposition de loi visant à mieux faire connaître et protéger leurs droits, le Sénat examinait le projet de loi sur le Défenseur des droits qui devait absorber le Défenseur des enfants et La Halde notamment, au profit d’un Défenseur des Droits beaucoup plus général et proche de l’actuel Médiateur de la République. Après avoir sorti le Défenseur des enfants des attributions du nouveau Défenseur des Droits par un vote incontestable, les Sénateurs l’y ont réintégré le lendemain par un nouveau vote à la demande du gouvernement.

Syndiquer le contenu