langue

Journée d’étude – « Migrer d’une langue à l’autre »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 20/09/2013 ;

Journée d'étude - Migrer d'une langue à l'autreA l’occasion de la Journée européenne des langues, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France organise une journée d’étude le 25 septembre 2013 : « Migrer d’une langue à l’autre ».

Au cœur de la diversité et de la richesse culturelle, la variété des langues parlées en France est à l’honneur ! Qu’elles soient considérées comme un handicap ou une richesse, ce sont les représentations autant que les faits qui feront débat.

En 2008, environ la moitié des enfants d’immigrés recevaient de leurs parents, au cours de leur enfance, une autre langue, en plus du français. 10 % d’entre eux parlaient exclusivement l’autre langue avec leurs parents (enquête Trajectoires et Origines, Insee – Ined).

Dès lors que l’on considère qu’apprendre une langue ne signifie pas en désapprendre une autre, il s’agira de dresser un état des lieux de la question en apportant des éclairages sur les pratiques et les représentations liées aux langues de l’immigration.

Le bilinguisme et le plurilinguisme : une richesse à entretenir !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 17/09/2012 ;

Association Dulala : d'Une Langue A l'Autre

Qu’il s’agisse de bambara, d’italien, de vietnamien ou d’anglais… Le bilinguisme ou le plurilinguisme est une richesse à entretenir pour les enfants qui grandissent avec plusieurs langues.

Des expériences d’éveil précoce aux langues témoignent que l’enseignement et l’éducation populaire peuvent développer la créativité linguistique des enfants, susciter chez leurs parents le désir d’activer leurs compétences linguistiques et favoriser des rencontres positives entre parents et enseignants.

Forte de cette conviction, l'association D'Une Langue A L'Autre (DULALA) accompagne les familles bilingues et les professionnels intervenant en milieu plurilingue dans la prise en compte et la transmission des langues maternelles ou d'origine.

Pour discuter autour de ces questions l’association D'Une Langue A L'Autre organise une journée de recherche-action le lundi 24 septembre à la Mairie de Montreuil : « Grandir avec plusieurs langues : comment faire du bilinguisme un atout ? ».

Le conte pour s’ouvrir à la diversité culturelle

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 22/07/2011 ;

« Les contes mettent en scène des petits travers, comme les vices les plus rares de la société, les problèmes familiaux, comme les contraintes politiques. Sous forme de récits brefs, drôlatiques, avec très souvent une petite morale à la clef. Souvent aussi rien du tout. Tirez la leçon vous-même. Mais dans la veillée on commente, on discute, le conte engendre la conversation et la conversation engendre un nouveau conte… »
Lilyan Kesteloot, Directeur de recherches à l'IFAN Université de Dakar

 

Le conte permet à tous de s’ouvrir à de nouveaux horizons, à de nouvelles cultures. Facteur de citoyenneté, le conte permet de créer des liens et une dynamique d’échange entre les enfants.

Syndiquer le contenu