haiti

Citoyen de demain à la 1ère rencontre des Argenteuillais acteurs de la solidarité internationale

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 21/11/2011 ;

1ère rencontre des Argenteuillais acteurs de la solidarité internationale

Citoyen de demain a participé mardi dernier à la 1ère rencontre des Argenteuillais acteurs de la solidarité internationale.

Cet événement a été l’occasion de présenter notre dossier pédagogique « La solidarité, en parler pour la construire » et notre livret « La solidarité, paroles d’enfants ».

Nous avons également pu découvrir plusieurs projets d’acteurs argenteuillais :

• les jeunes de l’ATMF (association des travailleurs maghrébins de France) nous ont présenté leur projet de construction d’une bibliothèque rurale à Bouizakaren au Maroc.

• les jeunes du Conseil municipal de jeunes en partenariat avec l’association Action Autonomie Avenir ont construit un poulailler à Hélambu au Népal, dans l’objectif de créer des emplois.

• Florence Gaillot nous a présenté son projet de Rallye solidaire au Maroc qu’elle mène avec Katie Mottier et leur association Belles des Sables. L’association a pour vocation d’associer un évènement sportif ou culturel à une action d’entraide auprès des femmes et mamans démunies en les aidant à se relever socialement de situations souvent précaires.

Le conte pour s’ouvrir à la diversité culturelle

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 22/07/2011 ;

« Les contes mettent en scène des petits travers, comme les vices les plus rares de la société, les problèmes familiaux, comme les contraintes politiques. Sous forme de récits brefs, drôlatiques, avec très souvent une petite morale à la clef. Souvent aussi rien du tout. Tirez la leçon vous-même. Mais dans la veillée on commente, on discute, le conte engendre la conversation et la conversation engendre un nouveau conte… »
Lilyan Kesteloot, Directeur de recherches à l'IFAN Université de Dakar

 

Le conte permet à tous de s’ouvrir à de nouveaux horizons, à de nouvelles cultures. Facteur de citoyenneté, le conte permet de créer des liens et une dynamique d’échange entre les enfants.

La campagne « Pas d’éducation, pas d’avenir » bat son plein

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 13/04/2011 ;

Pas d'éducation, pas d'avenir

La campagne "Pas d'éducation, pas d'avenir" est organisée par Solidarité Laïque et La Ligue de l'enseignement.

L’objectif premier de cette campagne est de rechercher des financements pour le soutien de projets scolaires en Afrique, Moldavie et Haïti, comme par exemple la construction de classes, de latrines, de bibliothèques ou encore par la mise en place d’activités scolaires.

Cette campagne est également l’occasion de mobiliser et de sensibiliser les enfants d’ici à la solidarité internationale et aux différences d’accès à l’éducation.

Envisagée simultanément comme une campagne de collecte et comme un outil pédagogique, cette campagne est organisée jusqu’à la fin de l’année scolaire, laissant ainsi le temps à chacun de construire ses projets.

Retour à l’école pour les écoliers d’Haïti?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 10/06/2010 ;

Avant le séisme, déjà un enfant sur deux n’était pas scolarisé à Haïti… Le 12 janvier 2010 plus de 4 000 écoles ont été détruites…

Parce que la scolarisation fait partie des droits de l’enfant et parce que la rentrée scolaire approche, de nombreuses associations participent au plan de reconstruction d’Haïti, pour permettre aux enfants de retourner à l’école.

Zoom sur deux associations : Aide et Action et l’UNICEF.

Syndiquer le contenu