france

Gouvernements d’enfants et conseils d’élèves : l’enfant au cœur des démarches pédagogiques

Soumis par: Aide et Action et Inter-Mondes
Publié le 4/08/2011 ;

Groupe de travail pour la capitalisation autour de démarches pédagogiques incluant l'enfant - MBour

Gouvernements d’enfants, conseils d’élèves, etc. Autant de dispositifs mis en place pour améliorer la place de l’enfant dans l’école et tout autant de questions qui se posent autour de ces pratiques.

 

Dans quelles mesures ces dispositifs permettent-ils l’amélioration de la place de l’enfant dans l’école ? Au-delà de l’école, ces dispositifs permettent-ils également d’améliorer la place de l’enfant dans la société ?
 

Ne veut-on pas trop vite que l’enfant devienne « responsable », « autonome » et « acteur-citoyen » alors qu’il est encore largement en construction et que certaines de ces capacités ne peuvent, selon certains spécialistes, apparaître avant l’adolescence ?

Le conte pour s’ouvrir à la diversité culturelle

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 22/07/2011 ;

« Les contes mettent en scène des petits travers, comme les vices les plus rares de la société, les problèmes familiaux, comme les contraintes politiques. Sous forme de récits brefs, drôlatiques, avec très souvent une petite morale à la clef. Souvent aussi rien du tout. Tirez la leçon vous-même. Mais dans la veillée on commente, on discute, le conte engendre la conversation et la conversation engendre un nouveau conte… »
Lilyan Kesteloot, Directeur de recherches à l'IFAN Université de Dakar

 

Le conte permet à tous de s’ouvrir à de nouveaux horizons, à de nouvelles cultures. Facteur de citoyenneté, le conte permet de créer des liens et une dynamique d’échange entre les enfants.

100% Educ pop : la campagne est lancée!

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 21/06/2011 ;

Le CNAJEP lance une grande campagne pour l’éducation populaire. Objectif : répertorier toutes les activités d’éducation populaire aux quatre coins de la France et rappeler les messages clés de l’éducation populaire : l’éducation tout au long de la vie dans un échange réciproque des savoirs, complémentaire de l’école et de la famille.

Ce sont des dizaines de milliers d’associations de proximité qui la font exister en proposant des activités concourant à l’intérêt général.

Où PISA continue d’interroger notre système éducatif : la discipline

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 1/06/2011 ;

« l’enquête PISA n’apporte aucune preuve soutenant
la thèse d’une détérioration problématique du climat de
discipline en classe et du décrochage progressif des élèves
par rapport à leurs études. En réalité, entre 2000 et 2009,
la discipline en classe et les relations entre élèves et
enseignants se sont même améliorées. »



L’OCDE continue de tirer les enseignements de l’enquête PISA 2009. Cette fois, elle s’attache à faire ressortir les liens entre discipline en classe, climat scolaire et résultats des élèves.

En 2011, les Outre-mer sont à l’honneur !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 10/05/2011 ;

2011, l'année des Outre-mer

La France a choisi le 10 mai pour célébrer l’abolition des esclavages.


Il y a dix ans,  le 21 mai 2001, après deux ans d’examen, l’Assemblée Nationale reconnaissait par une loi, dite loi Taubira, que la traite et l’esclavage étaient des crimes contre l’humanité.


A l’occasion de ce dixième anniversaire le Président de la République dévoilera une stèle dans les jardins du Luxembourg et l’Assemblée Nationale, une frise, sur les colonnes du Palais Bourbon rappelant les grandes étapes de l’abolition en France.

Cette année les Outre-mer sont à l’honneur : le nom du poète Aimé Césaire figure désormais au Panthéon à côté de ceux de Victor Schoelcher, Félix Eboué, Victor Hugo ou Jean Moulin.

« Les enfants n’ont qu’un seul droit c’est de se taire et il est même question de le leur ôter. »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 28/04/2011 ;

« Les enfants n’ont qu’un seul droit c’est de se taire et il est même question de le leur ôter. »

Sentence familiale. Auteur inconnu.



Dimanche l’autorité indépendante « Défenseur des enfants » disparaît, absorbée par le tout nouveau « Défenseur des droits » dont il devient un adjoint dont les moyens d’action restent à ce jour inconnus. La France est le premier pays à supprimer cette autorité dont la création est explicitement demandée par l’ONU et qu’elle avait instituée en 2000.

Un citoyen averti en vaut deux…

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 8/04/2011 ;

Les catastrophes n’arrivent pas que chez les autres ! S’il y a, fort heureusement, peu de séismes en France, nous sommes néanmoins sujets depuis quelques années à des tempêtes particulièrement importantes, des inondations, des orages, des avalanches qui semblent nous prendre par surprise et révèlent brusquement nos faiblesses après beaucoup de dégâts humains et matériels.

Afin d’aider à la prise de conscience des « risques majeurs existants en France » le Ministère de l’écologie lance un concours ouvert aux jeunes de 7 à 18 ans, en classe ou individuellement : « Les risques, ma commune et moi ». Les jeunes sont invités à enquêter sur un risque local et à rédiger un article ou réaliser un reportage vidéo sur ce risque.

Le concours « Les risques majeurs, tu connais ? » :
http://www.prim.net/concours/les-risques-majeurs-tu-connais

Réformer les rythmes scolaires pour le mieux être des enfants ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 24/02/2011 ;

Le ministre de l’Education nationale a organisé une Conférence nationale sur les rythmes scolaires. Il souhaite recueillir des propositions et réformer pour le mieux être des enfants. En janvier, le Comité de pilotage a remis au ministre une synthèse des auditions effectuées et contributions recueillies. Nous en avons repris ici les principaux points sous forme de tableau ce qui fait mieux ressortir selon nous, comment les « constats partagés » et les « principes admis » se heurtent aux intérêts des adultes qui priment sur ceux des enfants.

« Ceux qui marchent contre le vent »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 31/01/2011 ;

Les français tiendraient le record du peuple le plus pessimiste quant à l’avenir du monde… triste record pour un peuple révolutionnaire, pour la patrie des droits de l’homme… Sortez de votre cocon et de votre solitude ! Réagissez ! Allez contre le vent ! IN-DI-GNEZ-VOUS !

C’est le vœu, sous forme d’injonction, que Stéphane Hessel formule pour les jeunes et moins jeunes citoyens. L’indignation permet en effet d’entrer en résistance et de proposer de nouvelles solutions. A la base de l’innovation sociale se trouve un refus et c’est à partir de ce « Non ! Ce n’est pas tolérable, ce n’est pas juste, ce n’est pas admissible, ce n’est pas possible de laisser faire, plus jamais ça… » , qu’elle se développe…. et permet de dépasser les intérêts particuliers pour viser l’intérêt général.

« Les enfants laissés pour compte »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 10/01/2011 ;

C’est le titre du rapport d’étude publié il y a peu par le centre de recherche de l’Unicef concernant les inégalités de bien-être des enfants des pays riches. Il se concentre sur les enfants qui dans les pays de l’OCDE risquent de n’être « ni intégrés, ni protégés, dans les sociétés prospères où ils sont nés ». Il pose des questions qui ne peuvent nous laisser indifférents.

« Que ce soit sur le plan de la santé, de l’éducation ou du bien-être matériel, il est inévitable que la situation de certains enfants soit moins bonne que la moyenne. La question centrale est bien : jusqu’où cet écart est-il tolérable ? Existe-t-il un point à partir duquel il est, non pas inévitable, mais susceptible d’être réduit, non pas inéluctable, mais inacceptable ? A partir de quand doit-on parler non de simple disparité mais de véritable inégalité ? » (Unicef)

Syndiquer le contenu