famille

Journée d'étude -(R)accrochage scolaire : quels enjeux ?

Soumis par: Aide et Action
Publié le 6/05/2013 ;

Journée d'étude - (R)accrochage scolaire : quels enjeux ?

Quelles représentations sociales et éducatives peuvent entraver l’accrochage scolaire ?
Journée d’étude dans le Val d’Oise le 5 juin 2013

Vous êtes enseignant, travailleur social, ou parent et vous vous interrogez sur ce qui peut favoriser ou au contraire ce qui entrave la réussite scolaire et éducative des enfants et des jeunes ? Aide et Action et la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise organisent une journée d’échange et de réflexion autour de cette thématique.

 

Plusieurs questions seront abordées :

● Comment les professionnels ont-ils dû ou devraient-ils changer de façon de faire, pour favoriser un meilleur « accrochage » de l’ensemble des enfants et des jeunes à l’institution scolaire ?
● Dans quelle mesure nos lectures de ce que sont les difficultés et de ce qui est une solution portent-elles aussi des représentations univoques, voire restrictives ?
● Y aurait-il des représentations que, nous, acteurs sociaux et de l’éducation, devons interroger, voire déconstruire pour avancer et donner des réponses plus pertinentes aux jeunes ?

Afin d’approfondir cette réflexion, nous vous proposons de participer durant cette journée à une table ronde le matin et à l’un des trois ateliers l’après-midi.

Le bilinguisme et le plurilinguisme : une richesse à entretenir !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 17/09/2012 ;

Association Dulala : d'Une Langue A l'Autre

Qu’il s’agisse de bambara, d’italien, de vietnamien ou d’anglais… Le bilinguisme ou le plurilinguisme est une richesse à entretenir pour les enfants qui grandissent avec plusieurs langues.

Des expériences d’éveil précoce aux langues témoignent que l’enseignement et l’éducation populaire peuvent développer la créativité linguistique des enfants, susciter chez leurs parents le désir d’activer leurs compétences linguistiques et favoriser des rencontres positives entre parents et enseignants.

Forte de cette conviction, l'association D'Une Langue A L'Autre (DULALA) accompagne les familles bilingues et les professionnels intervenant en milieu plurilingue dans la prise en compte et la transmission des langues maternelles ou d'origine.

Pour discuter autour de ces questions l’association D'Une Langue A L'Autre organise une journée de recherche-action le lundi 24 septembre à la Mairie de Montreuil : « Grandir avec plusieurs langues : comment faire du bilinguisme un atout ? ».

Journée d’étude : Quelles complémentarité(s) et cohérence(s) éducatives dans un territoire ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 25/05/2012 ;

Journée d'étude : Quelles complémentarité(s) et cohérence(s) éducatives dans un territoire ?

Vous êtes enseignant, travailleur social, ou parent et vous vous interrogez sur les complémentarités et cohérences éducatives dans un territoire ? Aide et Action et la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise organisent une journée d’échange et de réflexion autour de cette thématique (6 juin 2012).


Plusieurs questions seront abordées :

  • • Comment faire pour que l’aide apportée à cet enfant en difficulté lui soit réellement bénéfique ?
    • Comment apporter à l’ensemble des acteurs (familles, enseignants, professionnels de l’éducation) une compréhension globale des espaces éducatifs présents dans un territoire et au-delà ?
    • Quel rôle les associations, les collectivités locales peuvent-elles jouer aux côtés de l’école, dans la construction d’une logique de coéducation avec les familles ?
    • Quels sont les outils et les pratiques permettant de donner une cohérence éducative entre les différents espaces éducatifs, et à l’intérieur de chacun d’eux ?

Gouvernements d’enfants et conseils d’élèves : l’enfant au cœur des démarches pédagogiques

Soumis par: Aide et Action et Inter-Mondes
Publié le 4/08/2011 ;

Groupe de travail pour la capitalisation autour de démarches pédagogiques incluant l'enfant - MBour

Gouvernements d’enfants, conseils d’élèves, etc. Autant de dispositifs mis en place pour améliorer la place de l’enfant dans l’école et tout autant de questions qui se posent autour de ces pratiques.

 

Dans quelles mesures ces dispositifs permettent-ils l’amélioration de la place de l’enfant dans l’école ? Au-delà de l’école, ces dispositifs permettent-ils également d’améliorer la place de l’enfant dans la société ?
 

Ne veut-on pas trop vite que l’enfant devienne « responsable », « autonome » et « acteur-citoyen » alors qu’il est encore largement en construction et que certaines de ces capacités ne peuvent, selon certains spécialistes, apparaître avant l’adolescence ?

100% Educ pop : la campagne est lancée!

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 21/06/2011 ;

Le CNAJEP lance une grande campagne pour l’éducation populaire. Objectif : répertorier toutes les activités d’éducation populaire aux quatre coins de la France et rappeler les messages clés de l’éducation populaire : l’éducation tout au long de la vie dans un échange réciproque des savoirs, complémentaire de l’école et de la famille.

Ce sont des dizaines de milliers d’associations de proximité qui la font exister en proposant des activités concourant à l’intérêt général.

« Les enfants n’ont qu’un seul droit c’est de se taire et il est même question de le leur ôter. »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 28/04/2011 ;

« Les enfants n’ont qu’un seul droit c’est de se taire et il est même question de le leur ôter. »

Sentence familiale. Auteur inconnu.



Dimanche l’autorité indépendante « Défenseur des enfants » disparaît, absorbée par le tout nouveau « Défenseur des droits » dont il devient un adjoint dont les moyens d’action restent à ce jour inconnus. La France est le premier pays à supprimer cette autorité dont la création est explicitement demandée par l’ONU et qu’elle avait instituée en 2000.

Une fois n’est pas coutume…

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 28/03/2011 ;

L’Éducation nationale vient de publier un guide destiné aux professionnels sur l’exercice de l’autorité parentale à l’école. Cette initiative, qui vise à rappeler et faire respecter les droits des parents et leur rôle éducatif ne peut qu’être saluée alors qu’une succession de rapports et de lois n’insistaient que sur la prétendue démission des familles et les punitions nécessaires pour y remédier. Bravo donc !


Pour en savoir plus :

L'exercice de l'autorité parentale en milieu scolaire
http://media.education.gouv.fr/file/Les_acteurs/27/8/AutoriteParentale_170278.pdf

Les parents à l'école, sur le site du ministère de l'Éducation nationale
http://www.education.gouv.fr/cid50506/les-parents-a-l-ecole.html

« Les enfants laissés pour compte »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 10/01/2011 ;

C’est le titre du rapport d’étude publié il y a peu par le centre de recherche de l’Unicef concernant les inégalités de bien-être des enfants des pays riches. Il se concentre sur les enfants qui dans les pays de l’OCDE risquent de n’être « ni intégrés, ni protégés, dans les sociétés prospères où ils sont nés ». Il pose des questions qui ne peuvent nous laisser indifférents.

« Que ce soit sur le plan de la santé, de l’éducation ou du bien-être matériel, il est inévitable que la situation de certains enfants soit moins bonne que la moyenne. La question centrale est bien : jusqu’où cet écart est-il tolérable ? Existe-t-il un point à partir duquel il est, non pas inévitable, mais susceptible d’être réduit, non pas inéluctable, mais inacceptable ? A partir de quand doit-on parler non de simple disparité mais de véritable inégalité ? » (Unicef)

La précarité porte atteinte aux droits de l’enfant

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/12/2010 ;

Aujourd’hui, 2 millions d’enfants vivent en France sous le seuil de pauvreté.

La précarité affecte la vie de l’enfant dans de nombreux domaines et porte atteinte à ses droits. Les enfants touchés par la précarité cumulent les inégalités face au logement, à la prise en charge de leur santé, à leur parcours scolaire et au maintien des liens avec leur famille.

Malgré les nombreuses lois protectrices des personnes les plus vulnérables qui ont été votées ces dernières années (notamment la loi de 1998 contre l’exclusion, la loi de 2005 pour la cohésion sociale ou encore la loi de 2007 sur le droit au logement opposable) et les budgets conséquents consacrés à la protection sociale et aux politiques familiales, la protection des enfants des familles vulnérables est loin d’être garantie.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 2/5 – Intervention de Maryse Esterle, sociologue et enseignante chercheure

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 19/11/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.


Compte-rendu de l’intervention de Maryse Esterle.

Conférence de la Défenseure des enfants : Précarité et protection des droits de l'enfant

Pour Maryse Esterle, il n’y pas de doute : l’origine sociale détermine le parcours scolaire

Syndiquer le contenu