élève

27 janvier : Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 25/01/2016 ;

Journée de la mémoire des génocidesDepuis 2007, le 27 janvier a été proclamé par l'Union européenne Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité. En réalité cette journée existe depuis 2003 mais s'intitulait « Journée de mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité ». Ainsi, on prend donc maintenant en compte la dimension universelle de ces crimes commis contre l'humanité.
Dans la même lignée, les Nations unies ont proclamé le 27 janvier Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste.

La création de cette journée a pour objectif d'inciter tous les établissements scolaires des États membres à engager une réflexion avec leurs élèves sur les génocides et ainsi rappeler l'importance de la tolérance. Les enseignants sont invités à accompagner les élèves dans une réflexion sur les génocides perpétrés au cours du 20ème siècle, tels que l'extermination des Juifs et des Tziganes par les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale, le génocide arménien en 1915-1916, le génocide cambodgien de 1975 à 1979 ou le génocide tutsi au Rwanda en 1994.

Où PISA continue d’interroger notre système éducatif : la discipline

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 1/06/2011 ;

« l’enquête PISA n’apporte aucune preuve soutenant
la thèse d’une détérioration problématique du climat de
discipline en classe et du décrochage progressif des élèves
par rapport à leurs études. En réalité, entre 2000 et 2009,
la discipline en classe et les relations entre élèves et
enseignants se sont même améliorées. »



L’OCDE continue de tirer les enseignements de l’enquête PISA 2009. Cette fois, elle s’attache à faire ressortir les liens entre discipline en classe, climat scolaire et résultats des élèves.

Le « Magazine 100% junior » reçoit l’aide de 20 000 entrepreneurs français. C’est pas une bonne nouvelle ça ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 23/03/2011 ;

20 000 entrepreneurs français, regroupés derrière l’association Smile Charities, unis dans le cadre d’un réseau social réservé aux entrepreneurs (www.weeql.com), ont décidé de donner à leurs actions un visage solidaire.

En 2011, ils ont souhaité que l’ensemble de leurs dons revienne au Magazine 100% Junior, initié par l’association Aide et Action dans une école du Val d’Oise.

Citoyen de demain qui a relaté cette expérience sur son site s’en réjouit au plus haut point.

« Dessinons le nouveau collège » : 2ème rencontres des acteurs de l’éducation en Seine-Saint-Denis

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 3/12/2010 ;

Les acteurs de l’éducation en Seine-Saint-Denis se réuniront pour partager leurs expériences et leurs réflexions à propos du collège au quotidien et dessiner ensemble le collège de demain.

Ils apporteront leurs regards éclairés autour des questions telles que celles du cadre éducatif, des espaces partagés pour les élèves, les parents et les enseignants, des équipements numériques et sportifs, des activités culturelles ou encore de la restauration scolaire.

22 octobre : commémorer l’engagement dans la résistance

Soumis par: Citoyen de Demain
Publié le 21/10/2009 ;

Le 22 octobre, les enseignants sont invités à commémorer l’engagement des jeunes dans la résistance par la lecture de la lettre de Guy Môquet. 

Ce jeune lycéen de 17 ans s’est engagé très tôt dans la résistance pour défendre la liberté et la démocratie de son pays. Par la lecture de cette lettre, il s’agit de montrer aux élèves ce qu’a représenté cette période de notre histoire, de leur faire découvrir quel était l’idéal de vie pour lequel ces hommes ont combattu et donné leur vie.

Mais qu’était-ce donc que la « Résistance » ? Qu’y avait-il de commun entre ces mouvements d’horizons si divers, entre des hommes si différents par l’âge, le milieu social, la religion, l’engagement politique, la nationalité…? Sans doute une certaine conception de la liberté, de la démocratie, de l’intérêt général, qui les a conduit à proposer dès 1944 dans la clandestinité et à réaliser ensuite un modèle social dont nous profitons encore aujourd’hui…

Syndiquer le contenu