développement humain

Le 20 décembre, c’est la Journée internationale de la solidarité humaine !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 17/12/2015 ;

En 2005, l’Assemblée générale des Nations Unies proclamait le 20 décembre comme Journée internationale de la solidarité humaine. En effet, comme le souligne Lech Walesa, ancien Président polonais, il n’est pas possible de résoudre les « grands problèmes du monde sans un partenariat mondial de grande envergure ».

  Cette journée a plusieurs objectifs :

- mettre en évidence l’importance de la solidarité, notamment en matière de lutte contre la pauvreté,

- promouvoir le développement social et humain dans les pays en développement, 

- s’inscrire dans des projets mondiaux.

Depuis 2000, les dirigeants internationaux se sont engagés à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), et entre autres à éliminer la pauvreté d’ici 2015. Dès 2003, les Nations Unies mettaient également en place le Fonds de solidarité mondial pour lutter contre la pauvreté. Même si l’objectif d’éradiquer la pauvreté n’a pas été atteint, on peut noter quelques améliorations :

- Le taux d’extrême pauvreté dans les pays en voie de développement est passé de 47% à 14% entre 1990 et 2015.

- Le nombre d’enfants non scolarisés en âge d’aller à l’école primaire dans le monde est passé de 100 millions à 57 millions entre 2000 et 2015.

De gros efforts restent donc à accomplir, d’autant plus que le droit d’aller à l’école est un droit fondamental.

C’est un droit ! Nous y avons droit ! L’éducation pour les femmes et les filles maintenant !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 2/05/2011 ;

Du 2 au 8 mai se déroule la Semaine mondiale en faveur de l’Education Pour Tous. Il s’agit de sensibiliser le monde entier à l’importance de l’éducation pour tous. Cette année la campagne se focalisera sur l’importance de l’éducation des femmes et des filles car se sont elles qui sont encore le plus souvent privée de l’accès à ce droit humain alors que de nombreuses études montrent combien elle a un effet positif sur le développement humain.

Et si les migrations étaient l’une des clés du développement humain ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 9/11/2009 ;

Il y a peu c’était le rapport Stiglitz qui nous parlait de développement humain et d’indice de bien-être. C’est maintenant le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) qui revient sur cette question et présente les migrations comme un facteur de développement ce dont nous avons, il faut le dire, perdu l’habitude.


« Permettre la migration – à l’intérieur où au-delà des frontières – peut potentiellement augmenter la liberté des populations et améliorer la vie de millions de personnes dans le monde » est-il dit dans le Rapport mondial sur le développement humain 2009. Elevé des barrières frontalières, avoir peur et rejeter l’autre serait a contrario contre productif.


Aujourd’hui migrants économiques et demandeurs d’asile se trouvent mêlés dans ce qu’il est convenu d’appeler des « flux migratoires mixtes » que les pays de transit et de destination traitent comme un problème de migration et surtout de migration illégale, faisant peu de cas de la protection des réfugiés ce dont le Haut Commissariat aux Réfugiés s’est ému. Pour nous permettre d’expérimenter la condition d’un réfugié le HCR a conçu un jeu en ligne véritable outil pédagogique accompagné d’un livret pour le professeur. Bonne chance !

Syndiquer le contenu