défenseur des enfants

« Les enfants n’ont qu’un seul droit c’est de se taire et il est même question de le leur ôter. »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 28/04/2011 ;

« Les enfants n’ont qu’un seul droit c’est de se taire et il est même question de le leur ôter. »

Sentence familiale. Auteur inconnu.



Dimanche l’autorité indépendante « Défenseur des enfants » disparaît, absorbée par le tout nouveau « Défenseur des droits » dont il devient un adjoint dont les moyens d’action restent à ce jour inconnus. La France est le premier pays à supprimer cette autorité dont la création est explicitement demandée par l’ONU et qu’elle avait instituée en 2000.

Lourde charge que celle de Défenseur des droits !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 18/01/2011 ;

Créé dans le cadre de la réforme constitutionnelle de 2008 le Défenseur des droits doit permettre aux Français de régler leurs différents avec l’administration sans recourir à la justice. Ce Super-médiateur devait initialement reprendre les attributions du Médiateur de la République, du Défenseur des enfants et de la Commission nationale de déontologie de la sécurité mais ses attributions n’en finissent pas de s’élargir.

La Halde avait réussi à tirer son épingle du jeu puis s’est finalement vue absorbée par le Défenseur des droits.

« Les enfants laissés pour compte »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 10/01/2011 ;

C’est le titre du rapport d’étude publié il y a peu par le centre de recherche de l’Unicef concernant les inégalités de bien-être des enfants des pays riches. Il se concentre sur les enfants qui dans les pays de l’OCDE risquent de n’être « ni intégrés, ni protégés, dans les sociétés prospères où ils sont nés ». Il pose des questions qui ne peuvent nous laisser indifférents.

« Que ce soit sur le plan de la santé, de l’éducation ou du bien-être matériel, il est inévitable que la situation de certains enfants soit moins bonne que la moyenne. La question centrale est bien : jusqu’où cet écart est-il tolérable ? Existe-t-il un point à partir duquel il est, non pas inévitable, mais susceptible d’être réduit, non pas inéluctable, mais inacceptable ? A partir de quand doit-on parler non de simple disparité mais de véritable inégalité ? » (Unicef)

La précarité porte atteinte aux droits de l’enfant

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/12/2010 ;

Aujourd’hui, 2 millions d’enfants vivent en France sous le seuil de pauvreté.

La précarité affecte la vie de l’enfant dans de nombreux domaines et porte atteinte à ses droits. Les enfants touchés par la précarité cumulent les inégalités face au logement, à la prise en charge de leur santé, à leur parcours scolaire et au maintien des liens avec leur famille.

Malgré les nombreuses lois protectrices des personnes les plus vulnérables qui ont été votées ces dernières années (notamment la loi de 1998 contre l’exclusion, la loi de 2005 pour la cohésion sociale ou encore la loi de 2007 sur le droit au logement opposable) et les budgets conséquents consacrés à la protection sociale et aux politiques familiales, la protection des enfants des familles vulnérables est loin d’être garantie.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 5/5 – Intervention de Jean-Marie Petitclerc, directeur de l’association de prévention, Le Valdocco

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 6/12/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.


Compte-rendu de l’intervention de Jean-Marie Petitclerc.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 4/5 – Intervention de Valérie Moreau, principale de collège à Cergy

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 1/12/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.

 

Compte-rendu de l’intervention de Valérie Moreau.

Conférence de la Défenseure des enfants

Selon Valérie Moreau, il y a un réel « choc de culture » entre les élèves issus de milieux défavorisés et les enseignants, généralement issus de milieux favorisés.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 3/5 – Intervention de Philippe Lemaitre, principal de collège à Canteleu

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 24/11/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.

 

Compte-rendu de l’intervention de Philippe Lemaitre.

 
Principal de collège à Canteleu (Seine-Maritime), Philippe Lemaitre constate lui aussi une persistance du phénomène de reproduction sociale.

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 2/5 – Intervention de Maryse Esterle, sociologue et enseignante chercheure

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 19/11/2010 ;

La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.


Compte-rendu de l’intervention de Maryse Esterle.

Conférence de la Défenseure des enfants : Précarité et protection des droits de l'enfant

Pour Maryse Esterle, il n’y pas de doute : l’origine sociale détermine le parcours scolaire

Conférence d’actualité « Précarité et réalités des parcours scolaires » 1/5 – Ouverture de la table ronde par Dominique Versini et Allan Tran Sam

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 15/11/2010 ;

Conférence d'actualité de la Défenseure des enfants : Précarité et protection des droits de l'enfant La Défenseure des enfants, Dominique Versini, a tenu le débat ouvert pendant deux journées (jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre) autour des questions de la précarité et de la protection des droits de l’enfant. Cette conférence donnera lieu à une série de recommandations qui sera remise aux pouvoirs publics le 20 novembre prochain, Journée internationale des droits de l’enfant.

« La pauvreté a des conséquences au long cours sur la construction des enfants et peut avoir un impact négatif sur leurs capacités à se construire un capital culturel et social indispensable pour évoluer dans la société. » Discours de Dominique Versini.

Citoyen de demain s’est rendu à la conférence du vendredi matin sur les questions de la précarité en lien avec les parcours scolaires.

Conférence d’actualité « Précarité et protection des droits de l’enfant »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/09/2010 ;

Défenseur des enfantsLa Défenseure des enfants, Dominique Versini, organise les jeudi 30 septembre et vendredi 1er octobre 2010 une conférence d’actualité autour du thème de la précarité et de la protection des droits de l’enfant. Durant deux journées, le débat sera ouvert et animé par Aline Pailler (journaliste à France Culture).

Syndiquer le contenu