culturel

Conte-moi au Salon Expolangues

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 31/01/2014 ;

expolanguesRendez-vous incontournable dédié à la promotion du multilinguisme et à l’apprentissage des langues, le Salon Expolangues, organisé à Paris du mercredi 5 au samedi 8 février prochains, a choisi pour sa 32ème édition de mettre à l’honneur le plurilinguisme.

Des ateliers, conférences et cours de langue seront proposés aux professionnels et au grand public chaque jour de 10h à 18h.

Le projet et les outils Conte-moi seront présentés sur le stand de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, aux côtés d'autres associations aux thématiques proches : l'ADEB, DULALA, Kidilangues, EDILIC, AFALAC, APIC, CAFE BILINGUE, Res Libera, l'Observatoire européen du plurilinguisme, Malangocha.

Conte-moi au Festival L’Être en Arts

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 4/11/2013 ;

Festival L'Être en ArtsEntre interculturalité et citoyenneté : un mariage possible ?

- Samedi 9 et dimanche 10 novembre 2013 -

A l’occasion de la 1ère édition de son Festival « L’Être en Arts », l’association Passerelles extra-muros a choisi d’aborder la question « Entre interculturalité et citoyenneté : un mariage possible ? ».

Véritable forum d’échanges, cet événement rassemble une cinquantaine d’intervenants les samedi 9 et dimanche 10 novembre, de 10h à 22h30, à travers des conférences, tables rondes, ateliers, stands associatifs et littéraires, spectacles, ainsi qu’une scène ouverte « L’apéro-poésie ».

L’association a pour ambition de donner la parole et un espace d'expression à tous les Acteurs de la ville : artistes, slameurs, poètes, écrivains, historiens, psychanalystes, traducteurs, sociologues, associations et habitants de la ville de Saint-Denis et d'ailleurs.

Pour les membres de l’association, la crise de confiance face au système social et politique dans lequel nous baignons engendre la nécessité de se redéfinir et de s'approprier les questions de citoyenneté, de laïcité, d'égalité, du vivre ensemble ; et d’interroger nos pratiques.
Par son action, et ce festival, l’association souhaite remettre à l’ordre du jour la notion d’altérité. Pourquoi ne pas prendre ce temps pour aussi repenser l’héritage laissé aux futures générations, la place et la trajectoire qui est la nôtre ; in fine, pour interroger le sens du beau, et élever le débat à un niveau poétique ?

Syndiquer le contenu