culture

Venez célébrer la langue française du 12 au 20 mars 2016 dans de nombreux pays !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 14/03/2016 ;

Semaine de la francophonieDu 12 au 20 mars c'est la Semaine de la langue française et de la francophonie ! Pour l'occasion, de nombreux événements auront lieu partout dans le monde: des concours de mots, des spectacles, des festivals de films, des rencontres littéraires, des expositions, des rendez-vous gastronomiques, etc. Organisés autour de la la Journée internationale de la francophonie le 20 mars, ces événements célébreront la richesse et la diversité de la langue française, langue parlée par 274 millions de locuteurs à travers le monde ! 

En France, la Semaine de la langue française et de la francophonie se déroule particulièrement autour du projet « Dis moi dix mots » élaboré par le Ministère de la Culture et de la Communication. Il s'agit d'un programme de sensibilisation à la langue française. Ainsi, chaque année, chacun est invité à s'exprimer sous une forme artistique ou culturelle en utilisant dix mots choisis par les différents partenaires francophones. Les dix mots retenus pour 2016 sont : chafouin*, fada, poudrerie*, dépanneur*, lumerotte*, dracher*, ristrette*, vigousse*, tap-tap*, champagné*.

Journée d’étude – « Migrer d’une langue à l’autre »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 20/09/2013 ;

Journée d'étude - Migrer d'une langue à l'autreA l’occasion de la Journée européenne des langues, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France organise une journée d’étude le 25 septembre 2013 : « Migrer d’une langue à l’autre ».

Au cœur de la diversité et de la richesse culturelle, la variété des langues parlées en France est à l’honneur ! Qu’elles soient considérées comme un handicap ou une richesse, ce sont les représentations autant que les faits qui feront débat.

En 2008, environ la moitié des enfants d’immigrés recevaient de leurs parents, au cours de leur enfance, une autre langue, en plus du français. 10 % d’entre eux parlaient exclusivement l’autre langue avec leurs parents (enquête Trajectoires et Origines, Insee – Ined).

Dès lors que l’on considère qu’apprendre une langue ne signifie pas en désapprendre une autre, il s’agira de dresser un état des lieux de la question en apportant des éclairages sur les pratiques et les représentations liées aux langues de l’immigration.

Le conte pour s’ouvrir à la diversité culturelle

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 22/07/2011 ;

« Les contes mettent en scène des petits travers, comme les vices les plus rares de la société, les problèmes familiaux, comme les contraintes politiques. Sous forme de récits brefs, drôlatiques, avec très souvent une petite morale à la clef. Souvent aussi rien du tout. Tirez la leçon vous-même. Mais dans la veillée on commente, on discute, le conte engendre la conversation et la conversation engendre un nouveau conte… »
Lilyan Kesteloot, Directeur de recherches à l'IFAN Université de Dakar

 

Le conte permet à tous de s’ouvrir à de nouveaux horizons, à de nouvelles cultures. Facteur de citoyenneté, le conte permet de créer des liens et une dynamique d’échange entre les enfants.

Pour une éducation interculturelle

Soumis par: Pamela Orellana
Publié le 16/05/2011 ;

Diversité culturelle

L’interculturalité, c’est quoi ? Comment aller à la rencontre de « l’autre », de celui qui a une autre culture, une autre religion, un autre savoir que le mien ? Comment vivre à ses côtés, échanger et partager nos deux univers ? Ces questions primordiales à l’heure où la rencontre avec l’autre est souvent diabolisée, voire ignorée seront discutées le mercredi 22 Juin dans le cadre d’une journée de réflexion au Centre Nationale d’Arts et Métiers (CNAM) de Paris.

Associations, parents et enseignants sont invités à participer à cette journée. Elle sera l’occasion de réfléchir au terme même d’« interculturel », qui tend trop souvent à convoquer les cultures, les identités et non les individus. "Pour nous, la rencontre de l’autre radical qu’est l’étranger permet de mieux comprendre la rencontre avec tout « autre », car toute communication est un défi et concerne des sujets et non des cultures" affirme Marie José Barbot enseignante-chercheuse et organisatrice de la journée.

2011 sera l’année européenne du bénévolat et du volontariat

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 4/03/2011 ;

Année européenne 2011 du volontariatProclamée par le Conseil des ministres et le Parlement européen, « l’Année européenne des activités de volontariat pour la promotion de la citoyenneté active » mettra à l’honneur, tout au long de l’année les millions de bénévoles et de volontaires qui chaque jour donnent de leur temps, mettent leur énergie, leurs compétences au service de la fraternité, de la solidarité et de la vie dans la cité.

Si les jeunes français sont pessimistes sur leur avenir et leur possibilité de changer le monde ils n’en resteraient pas moins 66% à vouloir s’engager dans une association mais seulement 29% à le faire. Ils sont plus sensibles à la cause de l’environnement qu’à celle de la solidarité et très réfractaires à tout ce qui touche à la politique avec ou sans majuscule. La Secrétaire d’Etat à la jeunesse qui a lancé cette année européenne, avait annoncé, dès le 27 janvier, dans son discours de clôture du colloque de l’Agence pour la valorisation de l’engagement, de nouvelles mesures pour valoriser et reconnaître l’engagement des jeunes.

Une école pour vivre l’Europe !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 2/10/2009 ;

Depuis la rentrée 2008 Strasbourg accueille une « École européenne ».

Une phrase de Jean Monnet scellée dans la première pierre de chacune de ces écoles donne l’esprit qui a présidé à leur fondation et qui les anime :


“Élevés au contact les uns des autres, libérés dès leur plus jeune âge des préjugés qui divisent, initiés aux beautés et aux valeurs des diverses cultures, ils prendront conscience, en grandissant, de leur solidarité. Tout en gardant l’amour et la fierté de leur patrie, ils deviendront, par l’esprit, des Européens, bien préparés à achever et à consolider l’oeuvre entreprise par leurs pères pour l’avènement d’une Europe unie et prospère”.

La journée de la francophonie

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 20/03/2009 ;

Aujourd’hui c’est la journée de la francophonie et demain ce sera celle de la lutte contre le racisme. Pourquoi ne pas lier ces deux évènements en allant se promener sur le site http://www.conte-moi.net.

Participer à la sauvegarde et à la transmission de la culture orale est une façon de faire reconnaître « l’autre » pour ce qu’il est et ce qu’il apporte. C’est ce pourquoi à mon sens « Rue 89 » a repéré et mis en avant le site dans les évènements culture de son site pendant le Salon du livre.

L’expérience de Villiers-le-Bel relaté sur le blog du site conte-moi et remarqué par « Rue89 » pointe bien les valeurs citoyennes du site.

Si écouter des contes pouvait donner aux enfants l’appétit de découvrir et de faire découvrir autour d’eux d’autres cultures que la leur, alors le pari est gagné et nous avons apporté une pierre de plus au combat contre les préjugés.

Syndiquer le contenu