coopération

C'est la rentrée ! Les ateliers périscolaires dans les écoles de Gonesse reprennent !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 4/09/2014 ;

Vinz et LouDans le cadre de la mise en place des temps périscolaires de la ville de Gonesse (95), l’association Deci-dela anime depuis le mois de janvier des ateliers autour des épisodes Vinz et Lou et des thématiques de la citoyenneté et du bien-vivre ensemble : la coopération, la solidarité, le handicap, les diversités culturelles, les stéréotypes filles/garçons, la violence scolaire...

Ces animations ont lieu dans plusieurs écoles primaires de la ville, en collaboration avec la mairie de Gonesse et différents acteurs éducatifs : enseignants, aides de vie scolaire (AVS), animateurs de la ville...

Les ateliers sont organisés en cycles de 6 à 10 semaines, pendant lesquels des enfants de CE2, CM1 ou CM2 participent à des débats et des activités ludiques autour des épisodes « Vinz et Lou ». En fin de cycle, des productions collectives (dessins, bandes-dessinées, affiches) sont réalisées par les enfants sur les thématiques qu'ils ont abordées tout au long du cycle.

A l'occasion de la rentrée scolaire, ces animations reprennent dans les écoles de la ville de Gonesse dès septembre ; ce qui permet aux enfants d’expérimenter de nouvelles activités et d’aborder d’autres thématiques du programme.

La participation des enfants à la vie de l’école : un guide pédagogique

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 2/02/2012 ;

Guide pédagogique sur la participation des enfants à la vie de l'école

 

Le portfolio, le « quoi de neuf », la régulation, la réunion coopérative, le gouvernement scolaire et le conseil d’enfants… autant de dispositifs favorisant la construction du citoyen de demain dans son rapport avec la vie de l’école.

 

Ces différents dispositifs permettent à l’enfant de construire progressivement son sens de la responsabilité, son autonomie, son esprit critique, sa capacité à négocier, discuter, sans violence.

 

Fort de ce constat, Aide et Action France publie, en partenariat avec le F3E et l’Association Sénégalaise d’Education Moderne, un guide pour faciliter la mise en place de dispositifs de gouvernance scolaire et de coopération dans les apprentissages.

« Apprendre avec les autres, par les autres, pour les autres et non pas seul contre les autres ! »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 22/03/2011 ;

De la coopérative scolaire à l’économie sociale et solidaire, une semaine pour découvrir la coopération, principe éducatif et citoyen.

L’OCCE et le GNC organisent dans toute la France, du 21 au 25 mars, la semaine de la coopération à l’école.

Créé en 1928, l’Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE) est un mouvement pédagogique national. L’OCCE permet le développement des valeurs de la coopération, au sein des écoles et des établissements de l’Education nationale. L’office réunit 50 000 coopératives scolaires.

Le Groupement National de la Coopération (GNC) assure la promotion des entreprises coopératives, il promeut l’économie sociale qui regroupe les activités des mutuelles, coopératives et associations et la représente auprès des pouvoirs publics.

Citoyens du monde

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 13/10/2009 ;


L’éducation au développement et à la solidarité internationale est vivement recommandée par le Ministère de l’Education nationale.

« Au sein des compétences sociales et civiques, la solidarité et la prise en compte des personnes en difficulté, en France et dans le monde, sont mentionnées parmi les attitudes qui fondent la vie en société.

En complément des enseignements obligatoires, l'éducation au développement et à la solidarité internationale peut s'appuyer sur des actions éducatives et des projets de coopération internationale, propices à développer l'engagement, l'autonomie et l'initiative des élèves. Inscrits dans les projets d'école ou d'établissement, ces actions et projets pourront être menés avec le concours de partenaires extérieurs. »

Une école pour vivre l’Europe !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 2/10/2009 ;

Depuis la rentrée 2008 Strasbourg accueille une « École européenne ».

Une phrase de Jean Monnet scellée dans la première pierre de chacune de ces écoles donne l’esprit qui a présidé à leur fondation et qui les anime :


“Élevés au contact les uns des autres, libérés dès leur plus jeune âge des préjugés qui divisent, initiés aux beautés et aux valeurs des diverses cultures, ils prendront conscience, en grandissant, de leur solidarité. Tout en gardant l’amour et la fierté de leur patrie, ils deviendront, par l’esprit, des Européens, bien préparés à achever et à consolider l’oeuvre entreprise par leurs pères pour l’avènement d’une Europe unie et prospère”.

En mars ça bouge !

Soumis par: Josette Naiman
Publié le 26/03/2009 ;

A l’heure où le discours officiel de l’Education nationale est essentiellement tourné vers le retour aux fondamentaux, les actions sur le terrain mettant en valeur une école avec d’autres modes de relations entre les personnes, les connaissances et la culture se multiplient.

J’en veux pour preuve le calendrier bien chargé de ce mois de mars.

- La Semaine de la coopération à l’école (23 au 28 mars) qui vise à sensibiliser les jeunes, le monde éducatif, le grand public aux valeurs et aux principes de la coopération c'est-à-dire : du partage, "du travailler ensemble" de la dépendance et de la solidarité.

- La 20e semaine de la presse à l’école ( 23 au 28 mars) veut sensibiliser les jeunes à une pratique citoyenne des médias. Et si l’éducation à l’image faisait partie des fondamentaux ? Le pédagogue Philippe Meirieu considère l’éducation à l’image comme un des apprentissages de la citoyenneté. Dans une interview qu'il donne au Nouvel observateur il explique pourquoi «il ne faut pas abandonner les élèves face au rouleau compresseur médiatique» et d’ajouter :"l’image est devenu un langage tellement déterminant qu’il est aussi important de la décrypter que d’apprendre à lire." 

- Les 27 et 28 mars les rencontres des enseignants innovants se tiennent à Roubaix. Un forum qui montre une école qui réfléchit et qui bouge.

- Le 21 mars "Les Assises de la pédagogie ou comment changer l’école ?" ont réunies à Paris enseignants, chercheurs en éducation et syndicalistes.

Il semble bien que le mois de mars soit le mois de l’éducation citoyenne. Un mois qui marque en tout cas, la volonté de bon nombre d’éducateurs de conduire les enfants vers leur devenir de citoyen(ne).

Syndiquer le contenu