conférence

« Etre et devenir citoyen à l'école : un enjeu en éducation prioritaire ? »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 31/03/2016 ;

Conférence citoyennete 6 avrilL’association SynLab organise une conférence le mercredi 6 avril à 18h30 : « Etre et devenir citoyen à l’école : un enjeu en éducation prioritaire ? ». Cette conférence, portant sur la citoyenneté à l’école, s’adresse principalement à un public d’enseignants dans les écoles primaires et les collèges. Les animateurs et les parents peuvent également y assister.

SynLab est un laboratoire de recherche-action dans le secteur éducatif. Il accompagne les acteurs éducatifs (enseignants, chefs d’établissement, animateurs, parents, etc.) pour leur fournir les outils théoriques et pratiques afin d’accompagner les enfants à développer diverses compétences : esprit critique, confiance en soi, empathie, capacité à communiquer de manière efficace, créativité et prises d’initiatives.

Le 8 mars, c'est la Journée internationale de la femme !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 7/03/2016 ;

Journée de la femme 2016La Journée internationale de la femme, célébrée aujourd'hui dans de nombreux pays, a été proclamée le 8 mars 1975 par les Nations unies. Elle est née suite aux mouvements sociaux du 20ème siècle en Amérique du Nord et en Europe. Cette Journée est « l'occasion de dresser un bilan des progrès réalisés, d'appeler à des changements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes "ordinaires" qui ont joué un rôle extraordinaire dans l'histoire de leur pays et de leur communauté » (site des Nations unies).

« La parité en 2030 : avancer plus vite vers l'égalité des sexes » !

Pour l'édition 2016, le thème est : « La parité en 2030 : avancer plus vite vers l'égalité des sexes ». Le but est cette année de mettre l'accent sur la mise en place des nouveaux objectifs de développement durable. Pami ces objectifs figurent l'égalité entre les sexes, ainsi que l'éducation de qualité pour tous. Autrement dit, réduire les inégalités existantes entre les hommes et les femmes, notamment en matière d'éducation. De plus, il s'agit également de mettre en avant l'initiative d'ONU Femmes « Pour un monde 50-50 en 2030 ». Comme son nom l'indique, l'objectif de cette initiative est qu'il n'y ait plus d'inégalités entre les hommes et les femmes d'ici 2030.

Education et vivre-ensemble - Journée d’étude le mercredi 3 juin 2015 dans le Val d’Oise (95)

Soumis par: Aide et Action
Publié le 13/05/2015 ;

Journée d'étude Aide et Action

« Construire une communauté éducative pour construire le vivre-ensemble », c’est la question de la journée d’étude organisée le mercredi 3 juin 2015 par Aide et Action, la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise (95) et plusieurs partenaires du département.

Cette journée permettra la rencontre, l’échange et la réflexion autour de la thématique « Education et vivre-ensemble », avec l’ensemble des acteurs éducatifs du territoire. Le vivre ensemble sera questionné à la lumière d’actions menées par les enfants et les jeunes, les parents, les enseignants, les associations, les collectivités

« Comment construire le vivre ensemble sur nos territoires ? », « Quel est notre rôle ? », « Que peut-on faire pour agir ? »… Autant de questions qui seront débattues à la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise.
Cette journée d’étude s’ouvrira sur le point de vue de différents acteurs sur la question du vivre-ensemble et le rôle de chacun. L’après-midi, des ateliers permettront d’approfondir le thème avec des retours d’expériences d’acteurs du Val d’Oise.

Journées de l’égalité en Île-de-France du 16 au 23 mai

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 27/04/2015 ;

Journées de l'égalité Île-de-FranceDu 16 au 23 mai, la Région Île-de-France organise les Journées de l’égalité et met à l’honneur des initiatives et projets franciliens en faveur de l’égalité hommes-femmes et de la lutte contre les discriminations.

Débats, ateliers, projections, déambulations, performances, rencontres locales, expositions... Au total, ce sont plus de 60 événements variés et ouverts à tous qui se déroulent sur le territoire francilien durant ces journées.

Le tout avec un même objectif : interpeller l’opinion publique, mettre les acteurs en relation, rendre visible la richesse des mobilisations locales, et encourager la réflexion citoyenne sur les actions à mener dans la lutte contre les discriminations.

Conte-moi au Salon Expolangues

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 31/01/2014 ;

expolanguesRendez-vous incontournable dédié à la promotion du multilinguisme et à l’apprentissage des langues, le Salon Expolangues, organisé à Paris du mercredi 5 au samedi 8 février prochains, a choisi pour sa 32ème édition de mettre à l’honneur le plurilinguisme.

Des ateliers, conférences et cours de langue seront proposés aux professionnels et au grand public chaque jour de 10h à 18h.

Le projet et les outils Conte-moi seront présentés sur le stand de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, aux côtés d'autres associations aux thématiques proches : l'ADEB, DULALA, Kidilangues, EDILIC, AFALAC, APIC, CAFE BILINGUE, Res Libera, l'Observatoire européen du plurilinguisme, Malangocha.

Conte-moi au Festival L’Être en Arts

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 4/11/2013 ;

Festival L'Être en ArtsEntre interculturalité et citoyenneté : un mariage possible ?

- Samedi 9 et dimanche 10 novembre 2013 -

A l’occasion de la 1ère édition de son Festival « L’Être en Arts », l’association Passerelles extra-muros a choisi d’aborder la question « Entre interculturalité et citoyenneté : un mariage possible ? ».

Véritable forum d’échanges, cet événement rassemble une cinquantaine d’intervenants les samedi 9 et dimanche 10 novembre, de 10h à 22h30, à travers des conférences, tables rondes, ateliers, stands associatifs et littéraires, spectacles, ainsi qu’une scène ouverte « L’apéro-poésie ».

L’association a pour ambition de donner la parole et un espace d'expression à tous les Acteurs de la ville : artistes, slameurs, poètes, écrivains, historiens, psychanalystes, traducteurs, sociologues, associations et habitants de la ville de Saint-Denis et d'ailleurs.

Pour les membres de l’association, la crise de confiance face au système social et politique dans lequel nous baignons engendre la nécessité de se redéfinir et de s'approprier les questions de citoyenneté, de laïcité, d'égalité, du vivre ensemble ; et d’interroger nos pratiques.
Par son action, et ce festival, l’association souhaite remettre à l’ordre du jour la notion d’altérité. Pourquoi ne pas prendre ce temps pour aussi repenser l’héritage laissé aux futures générations, la place et la trajectoire qui est la nôtre ; in fine, pour interroger le sens du beau, et élever le débat à un niveau poétique ?

Le bilinguisme et le plurilinguisme : une richesse à entretenir !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 17/09/2012 ;

Association Dulala : d'Une Langue A l'Autre

Qu’il s’agisse de bambara, d’italien, de vietnamien ou d’anglais… Le bilinguisme ou le plurilinguisme est une richesse à entretenir pour les enfants qui grandissent avec plusieurs langues.

Des expériences d’éveil précoce aux langues témoignent que l’enseignement et l’éducation populaire peuvent développer la créativité linguistique des enfants, susciter chez leurs parents le désir d’activer leurs compétences linguistiques et favoriser des rencontres positives entre parents et enseignants.

Forte de cette conviction, l'association D'Une Langue A L'Autre (DULALA) accompagne les familles bilingues et les professionnels intervenant en milieu plurilingue dans la prise en compte et la transmission des langues maternelles ou d'origine.

Pour discuter autour de ces questions l’association D'Une Langue A L'Autre organise une journée de recherche-action le lundi 24 septembre à la Mairie de Montreuil : « Grandir avec plusieurs langues : comment faire du bilinguisme un atout ? ».

Débat et conférence : « Le décrochage scolaire »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 4/09/2012 ;

5ème Journée du refus de l'échec scolaireVous êtes enseignant, travailleur social, médiateur… et le décrochage scolaire est un sujet dont vous entendez parler dans les médias ou encore une réalité à laquelle vous êtes confrontés dans votre travail ?

Mais de quoi parle-t-on ? Qui sont ces jeunes en décrochage scolaire et quelles sont les solutions ?

Aide et Action et la Maison Départementale de l’Education du Val-d’Oise vous proposent, dans le cadre de la 5è Journée du Refus de l’Echec Scolaire, une matinée de débat et une conférence autour de cette question, le mercredi 19 septembre 2012.

Deux ateliers vous sont proposés le matin :

• Atelier 1 : Prévenir le décrochage scolaire ?

• Atelier 2 : Quel accompagnement des jeunes en rupture scolaire ?

Une conférence le soir : 

« Décrochage scolaire, la question du genre », avec Sylvie Ayral et Yves Raibaud

Réformer les rythmes scolaires pour le mieux être des enfants ?

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 24/02/2011 ;

Le ministre de l’Education nationale a organisé une Conférence nationale sur les rythmes scolaires. Il souhaite recueillir des propositions et réformer pour le mieux être des enfants. En janvier, le Comité de pilotage a remis au ministre une synthèse des auditions effectuées et contributions recueillies. Nous en avons repris ici les principaux points sous forme de tableau ce qui fait mieux ressortir selon nous, comment les « constats partagés » et les « principes admis » se heurtent aux intérêts des adultes qui priment sur ceux des enfants.

La précarité porte atteinte aux droits de l’enfant

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 29/12/2010 ;

Aujourd’hui, 2 millions d’enfants vivent en France sous le seuil de pauvreté.

La précarité affecte la vie de l’enfant dans de nombreux domaines et porte atteinte à ses droits. Les enfants touchés par la précarité cumulent les inégalités face au logement, à la prise en charge de leur santé, à leur parcours scolaire et au maintien des liens avec leur famille.

Malgré les nombreuses lois protectrices des personnes les plus vulnérables qui ont été votées ces dernières années (notamment la loi de 1998 contre l’exclusion, la loi de 2005 pour la cohésion sociale ou encore la loi de 2007 sur le droit au logement opposable) et les budgets conséquents consacrés à la protection sociale et aux politiques familiales, la protection des enfants des familles vulnérables est loin d’être garantie.

Syndiquer le contenu