citoyenneté

« Etre et devenir citoyen à l'école : un enjeu en éducation prioritaire ? »

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 31/03/2016 ;

Conférence citoyennete 6 avrilL’association SynLab organise une conférence le mercredi 6 avril à 18h30 : « Etre et devenir citoyen à l’école : un enjeu en éducation prioritaire ? ». Cette conférence, portant sur la citoyenneté à l’école, s’adresse principalement à un public d’enseignants dans les écoles primaires et les collèges. Les animateurs et les parents peuvent également y assister.

SynLab est un laboratoire de recherche-action dans le secteur éducatif. Il accompagne les acteurs éducatifs (enseignants, chefs d’établissement, animateurs, parents, etc.) pour leur fournir les outils théoriques et pratiques afin d’accompagner les enfants à développer diverses compétences : esprit critique, confiance en soi, empathie, capacité à communiquer de manière efficace, créativité et prises d’initiatives.

Retrouvez les aventures de Vinz et Lou dans une mallette pédagogique !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 24/03/2016 ;

Mallette Vinz et LouVous êtes parent et vous avez des enfants entre 7 et 12 ans ? Vous êtes enseignant, animateur, acteur éducatif et vous accompagnez des enfants en cycle 2 ou 3 (du CP au CM2) ? Cette mallette est faite pour vous ! Elaborée par Tralalere, cette mallette pédagogique a été conçue pour mener des séances de sensibilisation à la citoyenneté de manière ludique et interactive autour de deux thématiques : « j’ai le droit » et « tous pareils, tous différents ».

A travers cette mallette pédagogique, vous pourrez accompagner les enfants à réfléchir sur de nombreux sujets : la citoyenneté, l'égalité filles/garçons, le handicap, la violence, l’alimentation et l’utilisation d’Internet. Pour cela, la mallette comprend deux clés USB, chacune composée de huit parcours pédagogiques numériques, deux livrets pédagogiques pour accompagner à la mise en place des séances de sensibilisation, une affiche « Vinz et Lou », ainsi que trente stickers « Vinz et Lou » pour les enfants.

9 décembre: journée nationale de la laïcité

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 7/12/2015 ;

Depuis 2011, le 9 décembre a été proclamé journée nationale de la laïcité. Cette journée, passée plutôt inaperçue les premières années, a été mise sur le devant de la scène depuis les événements de janvier 2015. En effet, le président de la République a annoncé qu’il tenait à ce que cette journée soit célébrée dans tous les établissements scolaires.

Pourquoi célébrer la journée de la laïcité le 9 décembre ? Tout simplement parce que c’est la date à laquelle a été votée la loi de séparation des Eglises et de l’Etat en 1905. Bien que le terme laïcité soit absent de cette loi, elle a permis d’enraciner ce principe en France car depuis, l’Etat « assure la liberté de conscience » et « garantit le libre exercice des cultes ».

Pour fêter le 110ème anniversaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, le ministère de l’Education nationale a diffusé une circulaire afin d’inviter les établissements scolaires à organiser des débats, des conférences, voire à proposer des initiatives pédagogiques autour de la thématique de la laïcité. Les parents sont également invités à y participer.

Liberté d’expression : éduquer aux médias et à la citoyenneté

Soumis par: Aide et Action
Publié le 26/03/2015 ;

Magazine 100% Junior« On s’est rendu compte que les enfants avaient regardé la vidéo des attentats de janvier seuls, sur leur tablette, sans personne pour leur expliquer les images. » Comme le montre cette déclaration d’un enseignant du Val d’Oise, les attentats de janvier ont relancé un vieux débat à l’école : « Comment éduquer aux médias ? »

Décryptage de l’information, responsabilité des émetteurs de message, liberté d’expression… par quel bout aborder ce domaine, évoqué par l’Europe et la France dans les programmes scolaires, mais bien souvent délaissé, faute de formation des enseignants ?

Depuis plus de 30 ans pourtant, le Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information (CLEMI), qui dépend du Ministère de l’Education nationale, organise (entre autres activités) la rencontre entre le monde éducatif et celui des médias.

Ainsi, la semaine de la presse et des médias dans l’école permet chaque année aux enseignants de faire venir des journalistes au sein de l’école, de disposer de journaux et magazines et ainsi, de pouvoir aborder l’éducation aux médias. Cette année, du 23 au 28 mars 2015, le thème est consacré à la liberté d’expression.

Safer Internet Day 2015 : Ensemble, pour un meilleur Internet !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 3/02/2015 ;

SID 2015Le Safer Internet Day, la Journée pour un Internet plus Sûr, est un événement mondial organisé par le réseau européen Insafe/Inhope pour la Commission européenne tous les ans le second mardi de février et célébré dans plus de 70 pays, afin de promouvoir un meilleur Internet pour les jeunes.

En France, le Safer Internet Day est organisé, au sein du Centre Safer Internet national par Internet Sans Crainte, le programme national de sensibilisation aux usages responsables du numérique, membre du réeau insafe et opéré par Tralalere en partenariat avec la Délégation aux Usages de l'Internet.

 

SAFER INTERNET DAY 2015 : Ensemble, pour un meilleur Internet !

Zoom sur le projet Ma classe solidaire

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 15/09/2014 ;

Ma classe solidaire logoEn ce début d’année scolaire, nous vous proposons de découvrir une initiative innovante autour de la sensibilisation des jeunes à l’Economie Sociale et Solidaire pour un Développement plus durable.

Ma classe solidaire est une initiative promue par Babyloan networks visant à sensibiliser les jeunes (collèges et lycées notamment) aux volets économiques et sociaux du Développement Durable.

Ce projet est né du constat que le Développement Durable est trop souvent restreint à son aspect « environnement ». Par ailleurs, les enseignants sont demandeurs d’idées pour mener des actions de solidarité et de citoyenneté avec leur classe. Ma classe solidaire est un projet innovant car il ne s’agit pas d’un projet de solidarité classique, le passage à l’action proposé étant le soutien de micro-entrepreneurs sur la plateforme Babyloan.org à travers un prêt solidaire.

C'est la rentrée ! Les ateliers périscolaires dans les écoles de Gonesse reprennent !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 4/09/2014 ;

Vinz et LouDans le cadre de la mise en place des temps périscolaires de la ville de Gonesse (95), l’association Deci-dela anime depuis le mois de janvier des ateliers autour des épisodes Vinz et Lou et des thématiques de la citoyenneté et du bien-vivre ensemble : la coopération, la solidarité, le handicap, les diversités culturelles, les stéréotypes filles/garçons, la violence scolaire...

Ces animations ont lieu dans plusieurs écoles primaires de la ville, en collaboration avec la mairie de Gonesse et différents acteurs éducatifs : enseignants, aides de vie scolaire (AVS), animateurs de la ville...

Les ateliers sont organisés en cycles de 6 à 10 semaines, pendant lesquels des enfants de CE2, CM1 ou CM2 participent à des débats et des activités ludiques autour des épisodes « Vinz et Lou ». En fin de cycle, des productions collectives (dessins, bandes-dessinées, affiches) sont réalisées par les enfants sur les thématiques qu'ils ont abordées tout au long du cycle.

A l'occasion de la rentrée scolaire, ces animations reprennent dans les écoles de la ville de Gonesse dès septembre ; ce qui permet aux enfants d’expérimenter de nouvelles activités et d’aborder d’autres thématiques du programme.

Différent... comme tout le monde

Soumis par: Citoyen Junior
Publié le 12/02/2014 ;

"Différent... commedifferent_comme_tout_le_monde-affiche tout le monde" : c'est le nom du projet de sensibilisation au handicap, parrainé par des personnalités souffrant d'un handicap, comme Amélie Le Fur, triple championne aux jeux paralympiques de Londres, ou Sophie Vouzelaud, première dauphine de Miss France, atteinte de surdité.

Jean-Christophe Parisot, premier Préfet handicapé de France, est à l'initiative de ce projet mis en place par de nombreux acteurs auprès de 5 000 collégiens de 5e de la région Languedoc-Roussillon. Pour amorcer cette idée, ils lancent les premières journées Handi-citoyennes, du 3 au 21 février 2014.

Les enseignants de 55 collèges de la région travaillent sur ce projet depuis quelque temps. Il s'articule autour de quatre thèmes :
- apprendre et travailler
- vivre tous ensemble
- activités et loisirs
- évoluer dans la vie

Safer Internet Day 2014 : Ensemble, pour un Internet meilleur

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 14/01/2014 ;

safer_internet_day_2014

Le Safer Internet Day, la Journée mondiale pour un Internet plus Sûr aura lieu le 11 février prochain et donne cette année la parole aux jeunes avec l’Isoloir pour les adolescents et les ateliers participatifs pour les 7-12 ans.

2014, 11è édition du Safer Internet Day
De quel Internet voulons-nous pour les jeunes ? Comment chacun peut-il contribuer à l’améliorer ? Telles sont les questions que souhaite poser le Safer Internet Day 2014.

L’isoloir donne la parole aux adolescents

L’Isoloir Citoyenneté & Numérique est un nouveau dispositif participatif accessible gratuitement en ligne. A utiliser seul ou en classe, l’Isoloir invite les jeunes à s’interroger, s’informer et se positionner sur les grands enjeux de société liés au numérique : « Quelle liberté d’expression voulons-nous sur Internet ? » Doit-on pouvoir tout dire, partout, sans limite ni contrôle ? Faut-il poser des cadres, légiférer, et si oui comment ?

Bâtisseurs de possibles, un concours pour construire un monde meilleur (6-13 ans)

Soumis par:

Citoyen de demain

Publié le 5/12/2013 ;

Et si les enfants pouvaient changeConcours bâtisseurs de possiblesr leur école, leur quartier, leur pays, le monde ? Et si nous, acteurs éducatifs, pouvions les accompagner pour réaliser leurs rêves, et ainsi développer leur conscience citoyenne et leur confiance en eux ?

L’association Synlab propose un grand concours national "Bâtisseurs de Possibles" à destination des enfants de 6 à 13 ans, accompagnés par un acteur éducatif (enseignant, animateur, éducateur, médiateur, accompagnateur pédagogique, etc.).

Le programme Bâtisseurs de possibles est adapté d’un dispositif né en Inde qui se développe à l’internationale : Design for change ! Le mouvement regroupe aujourd’hui plus de 25 millions d’enfants dans 35 pays du monde !

Ce concours les invite à s'exprimer et à mettre en place leurs idées pour la construction d'un monde meilleur, en 4 étapes clés :
• enquêter pour comprendre : rechercher, identifier et décortiquer les causes du problème ;
• échanger et écouter : partager ses idées, écouter celles des autres et rebondir dessus ;
• créer et expérimenter : transformer son idée en action ;
• essaimer : partager son projet avec d’autres enfants à travers le monde.

Syndiquer le contenu