En 2011, les Outre-mer sont à l’honneur !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 10/05/2011 ;

2011, l'année des Outre-mer

La France a choisi le 10 mai pour célébrer l’abolition des esclavages.


Il y a dix ans,  le 21 mai 2001, après deux ans d’examen, l’Assemblée Nationale reconnaissait par une loi, dite loi Taubira, que la traite et l’esclavage étaient des crimes contre l’humanité.


A l’occasion de ce dixième anniversaire le Président de la République dévoilera une stèle dans les jardins du Luxembourg et l’Assemblée Nationale, une frise, sur les colonnes du Palais Bourbon rappelant les grandes étapes de l’abolition en France.

Cette année les Outre-mer sont à l’honneur : le nom du poète Aimé Césaire figure désormais au Panthéon à côté de ceux de Victor Schoelcher, Félix Eboué, Victor Hugo ou Jean Moulin.


Pour aller plus loin :

Sur le site du Comité pour la mémoire de l’esclavage :
Les célébrations :
http://www.comite-memoire-esclavage.fr/spip.php?article958
Ressources muséographique :
http://www.comite-memoire-esclavage.fr/inventaire/

Le site du Comité Marche du 23 mai 1998 (CM98)
Association nationale regroupant des Antillais, des Guyanais et des Réunionnais qui ont décidé de s’insérer dans la République en tant que Français descendants d’esclaves.
http://www.cm98.fr/

Le programme de l’année des Outre-mer :
http://www.2011-annee-des-outre-mer.gouv.fr/programme.html
et des ressources éducatives :
http://www.2011-annee-des-outre-mer.gouv.fr/programme/une-annee-pour-leducation.html

Ressources du CNDP à propos des Outre-mer :
http://www.cndp.fr/outre-mer/

Quand même

Il était temps que les outre-mer soient reconnus. Je m'en réjouis.
Aude

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <i><em> <strong> <cite> <code> <br />

Plus d'informations sur les options de formatage