Le 20 décembre, c’est la Journée internationale de la solidarité humaine !

Soumis par: Citoyen de demain
Publié le 17/12/2015 ;

En 2005, l’Assemblée générale des Nations Unies proclamait le 20 décembre comme Journée internationale de la solidarité humaine. En effet, comme le souligne Lech Walesa, ancien Président polonais, il n’est pas possible de résoudre les « grands problèmes du monde sans un partenariat mondial de grande envergure ».

  Cette journée a plusieurs objectifs :

- mettre en évidence l’importance de la solidarité, notamment en matière de lutte contre la pauvreté,

- promouvoir le développement social et humain dans les pays en développement, 

- s’inscrire dans des projets mondiaux.

Depuis 2000, les dirigeants internationaux se sont engagés à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), et entre autres à éliminer la pauvreté d’ici 2015. Dès 2003, les Nations Unies mettaient également en place le Fonds de solidarité mondial pour lutter contre la pauvreté. Même si l’objectif d’éradiquer la pauvreté n’a pas été atteint, on peut noter quelques améliorations :

- Le taux d’extrême pauvreté dans les pays en voie de développement est passé de 47% à 14% entre 1990 et 2015.

- Le nombre d’enfants non scolarisés en âge d’aller à l’école primaire dans le monde est passé de 100 millions à 57 millions entre 2000 et 2015.

De gros efforts restent donc à accomplir, d’autant plus que le droit d’aller à l’école est un droit fondamental.

Si vous souhaitez vous aussi être acteur de la solidarité, quelque soit votre âge, il existe de nombreuses actions à mettre en place :

- Un site québécois propose quelques initiatives solidaires. Par exemple, si vous êtes enseignant ou éducateur, vous pouvez organiser un défilé de mode avec des vêtements « éthiques ». L’objectif est de sensibiliser les plus jeunes à une consommation responsable et d’être solidaire avec les habitants du « sud » qui travaillent dans le textile dans des conditions difficiles.

- Vous pouvez aussi donner de votre temps à une organisation à but non lucratif : accompagnement aux devoirs, aide des personnes ayant des déficiences physiques et/ou intellectuelles, récolter des vêtements, des médicaments, du matériel d’école, des livres, distribuer de la nourriture, etc.

-Les chantiers internationaux, parfois appelés « chantiers jeunes », sont également un moyen de s’engager bénévolement pour lutter contre la pauvreté. Il existe des chantiers pour les jeunes de 15 à 17 ans et pour les personnes de plus de 18 ans, en France ou à l’étranger. Lors de sa mission, le bénévole est amené à travailler avec la population locale et à apporter son aide à la construction d’infrastructures indispensables pour vivre dans des conditions décentes. Il peut s’agir par exemple de participer à la construction d’une école.

Pour plus d’informations :

- Résolution de l’assemblée générale de l’ONU 

- Rapport 2015 des Nations Unies sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement

- Idées d’actions solidaires sur le site de Réseau In-terre-actif  

- Site de Solidarités jeunesses pour s’inscrire à des chantiers internationaux  

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <i><em> <strong> <cite> <code> <br />

Plus d'informations sur les options de formatage